| S'inscrire !
La plante à l'affiche


Connexion membre
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Un article de JP, publié par gardenbreizh.org - 06/03/2005
 

Les protées

Protea neriifolia Les Protéacées existent depuis 80 millions d'années ; A la séparation du super continent, le Gondwana, elles se sont réparties dans l'hémisphère sud, mais leur culture n'est pas impossible dans l'hémisphère nord. On peut acclimater toutes sortes de plantes, et les Protéacées, et en particulier le genre Protea, les protées, ne font pas exception. Ces plantes aux couleurs bien franches prospèrent en sol au pH acide, (de 3.5 à 7.5) bien drainé et supportent occasionnellement le calcaire pour certaines espèces. Dans leur pays de prédilection, l'Afrique du Sud, dont Protea Cynaroïdes est l'emblême, on y trouve de nombreuses protées, dans des régions où la pluviométrie est comprise entre 1850 mm et 2500 mm annuellement.
Plusieurs pays (Californie, Hawai, Israel, Afrique du Sud, Iles Canaries, Zimbabwe, Nouvelle-Zélande, Australie) ont découvert le potentiel de ces plantes pour la fleur coupée et produisent aujourd'hui eux-mêmes pour les marchés Nord-Américains, Européens et Asiatiques.

La particularité des protées réside dans leur mode de multiplication, et particulièrement dans le semis. En effet, pour plusieurs espèces, ces graines doivent subir un traitement spécifique visant à suprimer la dormance des graines. De manière générale, c'est l'enfumage qui est le plus utilisé ; On peut aussi procéder au trempage des graines dans une substance obtenue par dillution d'un disque (en papier imprégné) appelé "smoke primer". (méthodes mises au point par le Jardin de Kirstenbosch en Afrique du sud). Sans ce traitement, il est bien difficile d'obtenir la levée de cette dormance. Si vous désirez voir des protéacées, et en particulier des protées le Jardin Exotique de Roscoff est l'endroit qu'il faut visiter, les reponsables ont acclimaté ces plantes avec succès depuis plusieurs années et en maîtrisent la multiplication . Enfin, si vous n'avez ni la patience ni les compétences pour multiplier ces plantes, il existe quelques adresses en France, dont :

Etablissement Railhet
19 Chemin du Pradel
31790 Saint-Jory
Jardin exotique de Roscoff
Collection agréée CCVS de Protea
BP 54
29682 Roscoff Cedex France



Et pour finir, pour tous ceux qui veulent se lancer dans la culture des Protea, je conseillerais la lecture de l'ouvrage (en anglais) : THE PROTEA BOOK.

Un article de Jean-Pierre le Saout
http://ile-de-batz.org




[ Retourner à la catégorie Éclairage sur une famille, un genre ou un groupe | Retour vers l'index ]

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2014 - Mention légales - Contact
47349994 visites uniques depuis le 01/07/2004, 2613 aujourdhui et 2035 en cours.
Autres sites d'information nature : Tous les fruits | Plantes et botanique