| S'inscrire !
La plante à l'affiche


Connexion membre
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Un article de JP, publié par gardenbreizh.org - 15/03/2005
 

bords de mer : bien organiser ses végétaux

Par Jean-Pierre le Saout
Webmaster du site www.ile-de-batz.org


On ne jardine pas en bord de mer comme ailleurs.


Un jardin de bord de mer à l'île de Batz, FranceD'abord parce que le jardin est soumis au sel, au vent (qui peut souffler en tempête), au sable; ensuite parce que l'inertie thermique de la mer évite les brusques écarts de températures à la différence des régions continentales. La douceur du climat maritime nous permet d'oser la culture de plantes particulières et il est sûr que notre végétation est typée "exotique". La situation du jardin par rapport au littoral est importante afin de déterminer le type d'agression dont il fera l'objet, de tout les facteurs c'est le vent qui conditionne le mode de protection (minérale, végétale, artificielle...?). Il est primordial de freiner le vent et non de l'arrêter (l'effet serait inverse)! Un chiffre : un obstacle de 1 m protège 12 fois sa hauteur. Il faut donc organiser la protection du jardin en zone :

  • Végétaux de 1ère Zone (les plus exposés) : persistants(1), caducs(2), arbres(3) et conifères(4)

  • Végétaux de 2ème Zone : le choix ici est plus étendu car ces végétaux profitent de la protection du premier rideau et dans ces conditions tout est possible, plantes "traditionnelles" et plantes "rares".

    Si en bord de mer les gelées sont moindres, l'effet de vent lui est dévastateur suivant les hivers, mais si les conditions de protection sont réunies alors tout est possible et cela, plus d'un jardinier nous l'envie !!
    Nous disposons également à profusion d'engrais naturel (le goémon) qui, additionné au compost, pourra enrichir un sol sableux et
    constituera également le meilleur des paillage contre la sécheresse.

    Je dois vous l'avouer (par expérience !), j'ai toujours jardiné en bord de mer et même sur une île, je me considère un peu comme privilégié . Puissent ces quelques réflexions vous encourager à poursuivre vos efforts, ils seront certainement récompensés !!!

    (1) Baccharis patagonica, Cordyline australis, Corokia virgata, Eleagnus, Escallonia, Evonymus japonica, Griselina littoralis
    Gynerium, Hebe f; blue gem, Muehlenbeckia complexa, Olearia, Pittosporum crassifolium, Senecio greyi, Senecio monroi....

    (2) Atriplex halimus, Baccharis halimifolia, Buddleya, Eleagnus angustifolia, Hippophae rhamnoides, Lupin arborerescens
    Lycium chinensis, Salix caprea, Sambuscus nigra, Tamarix...

    (3) Acer pseudoplatanus, Alnus glutinosa, Fraxinus exelsior, Morus kagayame, Populus alba nivea, Quercus ilex

    (4) Cupressocyparis leylandii, Cupresus macropcarpa, Cupressus macrocarpa lutea, Pin noir d'Autriche, Pinus contorta
    Pinus pinaster, Pinus radiata, Pinus thumbergi




  • [ Retourner à la catégorie Conseils et astuces du jardinier | Retour vers l'index ]

    Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2014 - Mention légales - Contact
    44851189 visites uniques depuis le 01/07/2004, 3883 aujourdhui et 337 en cours.
    Autres sites d'information nature : Tous les fruits | Plantes et botanique