| S'inscrire !
     
 Index des forums
 Protection hivernale
Imprimer le sujet 

enez-vaz
GardenBreizhien passionné
Envois : 1172
Inscrit le : 2/9/2004
(20/10/2004 22:14) Protection hivernale
Protégez vous vos plantes l'hiver (à partir de quelle date) et si oui quel materiau ou méthode utilisez-vous (aiguilles de pin, paille, P17...)?
A bientôt
JiPé
Profil Visiter le site photos
 

maelig
GardenBreizhien impliqué
Envois : 345
Inscrit le : 30/7/2004
De : Bretagne, France, z9b
(20/10/2004 22:39) Re: Protection hivernale
Bonjour JP,

Pour ma part, jusqu'à présent, je ne mets pratiquement pas de protection permanente. Je m'arrange pour que les plantes les plus fragiles soient naturellement protégées par la promité de pierres (murets, etc) par exemple. Si cela ne suffit pas ou quand j'ai un doute, je place un manchon aéré de voiles d'hivernage sur les troncs et charpentières des plantes fragiles (moins d'une demi douzaine de plants dans mon jardin, dont un Cyphomandra betacea, 3 agrumes, 2 passiflores edulis...)
Quand je sens venir un coup de froid qui risque de faire mal, je sors les voiles pour la nuit...
Et c'est tout pour l'instant ;-)

A+
Maelig
Profil photos
 

Nemo
Apprenti GardenBreizhien
Envois : 50
Inscrit le : 18/9/2004
(21/10/2004 0:00) Re: Protection hivernale
Bonjour,

Paille et bâche pour mes bananiers du Japon, sinon surtout des quantités de feuilles mortes et fougères que je vais collecter en automne et que je place sur les feuilles mortes. Ca reste bien aéré, ça protège les souches et ça stabilise le tapis de feuilles. Sinon voile quand il faut, mais pas avant les gelées de novembre, chez moi!
Nemo
Profil photos
 

Michel
GardenBreizhien superactif
Envois : 2026
Inscrit le : 2/8/2004
De : Bearn,France,zone 9a
(21/10/2004 2:11) Re: Protection hivernale
Bonjour.

Je fais à peu près comme Maelig,les plantes les plus précieuses et les plus fragiles ont les places les plus abritées.
je protège au strict minimum,uniquement quand un gel significatif est possible,disons -2°, quelques plantes parmi les plus fragiles et/ou les plus jeunes,qui auraient du mal à récupérer dans l'année ou qui pourraient en mourir, comme certains palmiers(c'est mon végétal de prédilection et la famille la mieux représentée chez moi avec une quarantaine d'espèces).
Je laisse sans protection des gélives comme bananiers,dentelaire du Cap,érythrine,brugmansia,calliandra,etc... qui repartent bien au printemps et refleurissent dans l'été.
La protection consiste à recouvrir les plantes de petite taille le soir d'un plastique ou un tissu quelconque et à les découvrir dans la matinée.Quelquefois je les laisse quelques jours,soit que que le froid persiste,soit que je sois absent à certaines périodes.Ce n'est pas très contraignant dans la mesure où ces gels ne concernent généralement que quelques jours par an,de décembre à février.
je réserve un sort particulier au Phoenix roebelenii qui en plus d'être recouvert bénéficie d'un cordon chauffant.
Certaines plantes de grande taille ne sont plus protégeables et je les laisse affronter les rigueurs du temps en attendant la prochaine vague de froid trentenaire. :-(
Michel
Profil photos
 

enez-vaz
GardenBreizhien passionné
Envois : 1172
Inscrit le : 2/9/2004
(21/10/2004 19:33) Re: Protection hivernale
Bonjour,
Vu que mes fougères arborescentes sont maintenant d'une belle taille je me demandais si cette année je devais les protéger comme d'habitude c'est à dire les emballées complètement dans un voile d'hivernage. Les autres années au déballage les plantes souffrent en retrouvant la lumière au printemps !
Je comptais pour cet hiver protéger le coeur et le stipe et laisser les frondes à l'air libre, qu'en pensez-vous ?
A bientôt
JiPé
Profil Visiter le site photos
 

Palmae
GardenBreizhien confirmé
Envois : 106
Inscrit le : 6/8/2004
De : Cintegabelle (31)
(5/11/2004 12:45) Re: Protection hivernale
Michel,

ton phoenix roebelenii est en plein terre ? si oui protection voile d'hivernage plus abrit anti pluie plus cable chauffant est suffisant pour les hiver béarnais ?
je pensais essayer aussi cette méthode pour Toulouse l'année prochaine. On trouve maintenant facilement de P. r. pour 15 euros avec une bone base de stipe : donc la tentative peut etre envisageable.

enez-vaz,

très bonne question. je me demandais aussi comment protéger les Dicksonia l'hiver :
ces fougères ont elles besoin comme l'été d'avoir le stipe toujours humide ? (certes dans une moindre mesure mais ce qui serait incompatible avec des climats plus froid) Dans ton cas, je pense que laisser les frondes à l'air libre n'est pas une mauvaise idée. mais à quelle température grillent elles ? Il faut estimer les chances d'avoir une courrone intacte àpres l'hiver / à une défoliation tout aussi plausible contre les dommages engendrés au déballage de la protection. A voir donc...
de quel ordre sont ces dommages ?

@+
Thierry
Profil Visiter le site photos
 

enez-vaz
GardenBreizhien passionné
Envois : 1172
Inscrit le : 2/9/2004
(5/11/2004 14:55) Re: Protection hivernale
Bonjour,
Pour ma part je protège mes fougères au mois de février (mois les + froid ici, d'habitude !),
Jusqu'ici je les emballais totalement dans du P17, au déballage ( mi-avril) il est vrai que les frondes subissaient mal le fait de retrouver l'air libre, mais pas de pertes de feuilles !
A partir de cette date, de nouvelles cosses apparaissent en permanence (jusqu'à 3 à la fois !) avec une forte activité durant tout l'été, encore ce même ce mois-ci j'avais de nouvelles feuilles !
Pour cette hiver je me pose aussi la question:
Protéger la totalité de la plante, le stipe, le coeur ?
Tout dépend aussi de l'exposition !
Je réflèchis encore!?
Une dernière précision, ma Dicksonia a été planté en 1983, ma Cyathea (frondes de 1m50) en 2001!
A bientôt
JiPé
Profil Visiter le site photos
 

Michel
GardenBreizhien superactif
Envois : 2026
Inscrit le : 2/8/2004
De : Bearn,France,zone 9a
(5/11/2004 15:46) Re: Protection hivernale
Bonjour Thierry.

Oui mon P.roebelenii est en pleine terre depuis 4 ans près d'un mur atténuant le gel.
Il a environ 1,5 mètres de stipe.
je regroupe les palmes en les liant serrées.
Je mets dessus un lourd tissu opaque.
Je ne protège que les palmes,ni le stipe au dessous du coeur ni les racines.
J'évite de faire toucher au cable les palmes en l'accrochant à la base des pétioles sur les épines.
C'est un cable sans thermostat trouvé en magasin de bricolage pour maintenir hors gel les canalisations.(une vingtaine d'euros les 2 fois 3 m.),branché et débranché manuellement en fonction des t°.
Avec ce système,il est ressorti totalement intact de la vague de froid de 15 jours de décembre 2001 avec un minimum de -8° en plein champ.
Il n'a pas vu la lumière de toute cette période et même pendant plus longtemps .Cela a eu pour effet d'intensifier le verdissement des palmes.
En dehors des périodes à risque de gel,il n'est pas protégé de la pluie et du froid, sans stress notable.
Michel
Profil photos
 

Palmae
GardenBreizhien confirmé
Envois : 106
Inscrit le : 6/8/2004
De : Cintegabelle (31)
(5/11/2004 17:54) Re: Protection hivernale
Sincèrement Michel, Bravo !

pour une plante réputée frileuse dès -4°C l'acclimater en plein terre, en Bearn, c'est pas mal du tout !
en 2001 il n'a pas fait plus froid par chez toi ?
il m'a semblé qu'à Pau la température était descendue en dessou des -10°C

sans protection a t il subit des gels ? de quel ordre ?
a t il eu aussi de la neige ?

@+
Thierry
Profil Visiter le site photos
 
Imprimer le sujet 

En ligne :

En ligne :: 2 connecté(s) sur ce forum
Actuellement, il y a 2 connecté(s) en ligne. [ Administrateur ] [ Modérateur ]
2 Anonyme(s)
0 Membre(s) :

Rechercher

Mots clés :    
[ Recherche avancée ]

Permissions

Vous ne pouvez pas créer un sujet.
Vous ne pouvez pas éditer les sujets.
Vous ne pouvez pas ajouter des sondages.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets.
Vous ne pouvez pas supprimer.
Vous ne pouvez pas voter.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2020 - Mention légales
50213277 visites uniques depuis le 01/07/2004, 1272 aujourdhui et 1271 en cours.