| S'inscrire !
La plante à l'affiche


Connexion membre
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Historique d'une fiche de plante

Nom de la fiche : Athrotaxis laxifolia [ voir la fiche correspondante ]

La fiche a été soumise pour la première fois le : 05/08/2010 18:54 par Oli
La dernière modification sur cette fiche date du : 09/08/2010 09:02

Modifications de lrey le 09/08/2010 09:02 :  [Cette modification a été approuvée]
divers_commentaire
Notes
  • Dans son pays d'origine où il peut atteindre 15 m de haut, il était autrefois exploité pour son bois qui était très apprécié. Aujourd'hui, il est devenu trop rare et n'est plus exploité.
  • Par ses origines montagneuses, cette espèce est probablement la plus rustique du genre. Il est capable de résister à -8°C voire -12°C dans de bonnes conditions.
  • Une théorie prétend que cette espèce serait un hybride naturel entre A. cupressoides et A. selaginoides. Bien que A. laxifolia ait des caractères intermédiaires, il ne se rencontre pas là où croissent les deux autres espèces. De plus les preuves génétiques ne sont pas concluantes.
divers_commentaire
Notes
  • Dans son pays d'origine où il peut atteindre 15 m de haut, il était autrefois exploité pour son bois qui était très apprécié. Aujourd'hui, il est devenu trop rare et n'est plus exploité.
  • Par ses origines montagneuses, cette espèce est probablement la plus rustique du genre. Il est capable de résister à -8°C voire -12°C dans de bonnes conditions.
  • Une théorie prétend que cette espèce serait un hybride naturel entre A. cupressoides et A. selaginoides. Bien que A. laxifolia ait des caractères intermédiaires, il ne se rencontre pas là où croissent les deux autres espèces.
temperature_defoliation
0.0
temperature_defoliation
-8.0
Modifications de lrey le 09/08/2010 09:00 :  [Cette modification a été approuvée]
description_generale
Apparenté au Cryptomeria, ce conifère est originaire des montagnes de Tasmanie où il pousse entre 900 et 1.200 m d'altitude. Son port est conique, large et régulier. Sa croissance est plutôt lente. Avec l'âge, son écorce brun-rouge, crevassée verticalement, s'exfolie en longues bandes. Dans son pays d'origine où il peut atteindre 15 m de haut, il était autrefois exploité pour son bois qui était très apprécié. Aujourd'hui, il est devenu trop rare et n'est plus exploité. Par ses origines montagneuses, cette espèce est probablement la plus rustique du genre. Il est capable de résister à -8°C voir -12°C dans de bonnes conditions.
description_generale
Apparenté au Cryptomeria, Athrotaxis laxifolia est un conifère originaire des montagnes de Tasmanie où il pousse entre 900 et 1200 m d'altitude. Son port est conique, large et régulier. Sa croissance est plutôt lente. Avec l'âge, son écorce brun-rouge, crevassée verticalement, s'exfolie en longues bandes.
divers_commentaire
Une théorie prétend que cette espèce serait un hybride naturel entre A. cupressoides et A. selaginoides. Bien que A. laxifolia ait des caractères intermédiaires, il ne se rencontre pas là où croissent les deux autres espèces. De plus les preuves génétiques ne sont pas concluantes.
divers_commentaire
Notes
  • Dans son pays d'origine où il peut atteindre 15 m de haut, il était autrefois exploité pour son bois qui était très apprécié. Aujourd'hui, il est devenu trop rare et n'est plus exploité.
  • Par ses origines montagneuses, cette espèce est probablement la plus rustique du genre. Il est capable de résister à -8°C voire -12°C dans de bonnes conditions.
  • Une théorie prétend que cette espèce serait un hybride naturel entre A. cupressoides et A. selaginoides. Bien que A. laxifolia ait des caractères intermédiaires, il ne se rencontre pas là où croissent les deux autres espèces. De plus les preuves génétiques ne sont pas concluantes.
floraison_commentaire
Les fleurs sont insignifiantes et sont séparées sur la même plante. Les mâles verdâtres, les femelles en châtons vert-jaunâtre.
floraison_commentaire
Les fleurs sont insignifiantes et sont séparées sur la même plante. Les mâles verdâtres, les femelles en chatons vert-jaunâtre.
multiplication_commentaire
Greffe sur Cryptomeria ou sur Cunninghamia. Semis au printemps, sous chassis froid. Bouturage mi-ligneux, avec hormones.
multiplication_commentaire
Greffe sur Cryptomeria ou sur Cunninghamia. Semis au printemps, sous châssis froid. Bouturage mi-ligneux, avec hormones.
multiplication_type
autre,bouture,greffe
multiplication_type
bouture,greffe,semis
vernaculaire_en_1
vernaculaire_en_1
summit cedar
vernaculaire_fr_1
Cèdre de Tasmanie
vernaculaire_fr_1
cèdre de Tasmanie
vernaculaire_fr_2
Cèdre des sommets
vernaculaire_fr_2
cèdre des sommets
Modifications de Oli le 27/07/2010 18:42 :  [Cette modification a été approuvée]
description_generale
Apparenté au Cryptomeria, ce conifère est originaire des montagnes de Tasmanie. Son port est conique, large et régulier. Sa croissance est plutôt lente. Avec l'âge, son écorce brun-rouge, crevassée verticalement, s'exfolie en longues bandes. Dans son pays d'origine où il peut atteindre 15 m de haut, il est exploité pour son bois qui est très apprécié. Par ses origines montagneuses, cette espèce est probablement la plus rustique du genre. Il est capable de résister à -8°C voir -12°C dans de bonnes conditions.
description_generale
Apparenté au Cryptomeria, ce conifère est originaire des montagnes de Tasmanie où il pousse entre 900 et 1.200 m d'altitude. Son port est conique, large et régulier. Sa croissance est plutôt lente. Avec l'âge, son écorce brun-rouge, crevassée verticalement, s'exfolie en longues bandes. Dans son pays d'origine où il peut atteindre 15 m de haut, il était autrefois exploité pour son bois qui était très apprécié. Aujourd'hui, il est devenu trop rare et n'est plus exploité. Par ses origines montagneuses, cette espèce est probablement la plus rustique du genre. Il est capable de résister à -8°C voir -12°C dans de bonnes conditions.
divers_commentaire
Une théorie prétend que cette espèce serait un hybride naturel entre A. cupressoides et A. selaginoides. Celle-ci reste à vérifier.
divers_commentaire
Une théorie prétend que cette espèce serait un hybride naturel entre A. cupressoides et A. selaginoides. Bien que A. laxifolia ait des caractères intermédiaires, il ne se rencontre pas là où croissent les deux autres espèces. De plus les preuves génétiques ne sont pas concluantes.
fruit_commentaire
Le fruit est un cône sphérique et ligneux, d'environ 2 cm de diamètre et comptant une épine par écaille.
fruit_commentaire
Le fruit est un cône sphérique et ligneux, d'environ 2 cm de diamètre et comptant une épine par écaille. Maturation annuelle.
graine_commentaire
Les graines sont ailées.
graine_commentaire
Les graines comptent deux ailes étroites et sont dispersées par le vent.
vernaculaire_fr_1
Cèdre de Tasmanie à feuilles larges
vernaculaire_fr_1
Cèdre de Tasmanie
vernaculaire_fr_2
Cèdre des sommets de Tasmanie
vernaculaire_fr_2
Cèdre des sommets
Modifications de Oli le 27/07/2010 18:30 :  [Cette modification a été approuvée]
Modifications de Oli le 27/07/2010 18:28 :  [Cette modification a été approuvée]
attaques_commentaire
attaques_commentaire
Rien à signaler.
description_generale
Ce conifère originaire de Tasmanie forme un arbre conique, large et régulier. Dans son pays d'origine il est exploité pour son bois qui est très apprécié.
description_generale
Apparenté au Cryptomeria, ce conifère est originaire des montagnes de Tasmanie. Son port est conique, large et régulier. Sa croissance est plutôt lente. Avec l'âge, son écorce brun-rouge, crevassée verticalement, s'exfolie en longues bandes. Dans son pays d'origine où il peut atteindre 15 m de haut, il est exploité pour son bois qui est très apprécié. Par ses origines montagneuses, cette espèce est probablement la plus rustique du genre. Il est capable de résister à -8°C voir -12°C dans de bonnes conditions.
divers_commentaire
divers_commentaire
Une théorie prétend que cette espèce serait un hybride naturel entre A. cupressoides et A. selaginoides. Celle-ci reste à vérifier.
etalement
0.00
etalement
6.00
exposition
exposition
lumière,soleil
feuillage_commentaire
Feuilles petites, épaisses, subsquamiformes pouvant atteindre 15 mm de long.
feuillage_commentaire
Feuilles petites, épaisses, subsquamiformes pouvant atteindre 4 à 6 mm de long.
feuillage_persistant
0
feuillage_persistant
1
floraison_commentaire
floraison_commentaire
Les fleurs sont insignifiantes et sont séparées sur la même plante. Les mâles verdâtres, les femelles en châtons vert-jaunâtre.
floraison_couleur
floraison_couleur
jaune,vert
fruit_commentaire
Le fruit est un cône sphérique et ligneux.
fruit_commentaire
Le fruit est un cône sphérique et ligneux, d'environ 2 cm de diamètre et comptant une épine par écaille.
hauteur
12.00
hauteur
15.00
multiplication_commentaire
Greffe sur Cryptomeria ou sur Cunninghamia. Semis.
multiplication_commentaire
Greffe sur Cryptomeria ou sur Cunninghamia. Semis au printemps, sous chassis froid. Bouturage mi-ligneux, avec hormones.
multiplication_type
autre,greffe
multiplication_type
autre,bouture,greffe
temperature_letale
0.0
temperature_letale
-10.0
vernaculaire_fr_1
Cedre de Tasmanie à feuilles larges
vernaculaire_fr_1
Cèdre de Tasmanie à feuilles larges
vernaculaire_fr_2
Tasmanian cedar
vernaculaire_fr_2
Cèdre des sommets de Tasmanie
vernaculaire_fr_3
vernaculaire_fr_3
Summit cedar
Modifications de Oli le 27/07/2010 18:02 :  [Cette modification a été approuvée]
description_generale
En formation
description_generale
Ce conifère originaire de Tasmanie forme un arbre conique, large et régulier. Dans son pays d'origine il est exploité pour son bois qui est très apprécié.
feuillage_commentaire
feuillage_commentaire
Feuilles petites, épaisses, subsquamiformes pouvant atteindre 15 mm de long.
fruit_commentaire
fruit_commentaire
Le fruit est un cône sphérique et ligneux.
graine_commentaire
graine_commentaire
Les graines sont ailées.
hauteur
0.00
hauteur
12.00
hyb_xsp
1
hyb_xsp
0
multiplication_commentaire
multiplication_commentaire
Greffe sur Cryptomeria ou sur Cunninghamia. Semis.
multiplication_type
multiplication_type
autre,greffe
sol_commentaire
sol_commentaire
Le cèdre de Tasmanie demande un sol acide, léger, frais mais drainant, riche, humifère. Il demande également une atmosphère humide.
vernaculaire_fr_1
vernaculaire_fr_1
Cedre de Tasmanie à feuilles larges
vernaculaire_fr_2
vernaculaire_fr_2
Tasmanian cedar
Modifications de Oli le 12/07/2010 19:04 :  [Cette modification a été approuvée]
hyb_xsp
0
hyb_xsp
1

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2020 - Mention légales
48740684 visites uniques depuis le 01/07/2004, 2010 aujourdhui et 1899 en cours.