| S'inscrire !
La plante à l'affiche


Connexion membre
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Historique d'une fiche de plante

Nom de la fiche : Salvia officinalis [ voir la fiche correspondante ]

La fiche a été soumise pour la première fois le : 19/05/2012 20:20 par Elian
La dernière modification sur cette fiche date du : 20/05/2012 11:38

Modifications de lrey le 20/05/2012 11:38 :  [Cette modification a été approuvée]
attaques_commentaire
Il faut noter une possible attaque de gastéropodes sur les jeunes pousses, pucerons, araignées rouges ou aleurodes, mais c'est surtout à la fonte du collet et à la pourriture des racines que sont exposés les sujets plantés en sol lourd. Il est à remarquer que la prolifération de Chrysomèle du romarin tend à devenir un ravageur à prendre en considération sur les sauges médicinales qui peuvent être quasiment défeuillées par leur voracité à voir ci après: vignette de Chrysolina americana (larve). vignette de Chrysolina americana (adulte)
attaques_commentaire
Il faut noter une possible attaque de gastéropodes sur les jeunes pousses, pucerons, araignées rouges ou aleurodes, mais c'est surtout à la fonte du collet et à la pourriture des racines que sont exposés les sujets plantés en sol lourd. Il est à remarquer que la prolifération de Chrysomèle du romarin tend à devenir un ravageur à prendre en considération sur les sauges médicinales qui peuvent être quasiment défeuillées par leur voracité à voir ci après : vignette de Chrysolina americana (larve). vignette de Chrysolina americana (adulte)
description_generale
Vivace semi-arbusive persistante, la sauge médicinale (Salvia officinalis) trouve sa place dans le moindre coin de jardin. Dans la pharmacopée traditionnelle, la sauge médicinale (du latin salvare, « sauver ») occupe une place de tout premier ordre en raison d'une utilisation comme panacée depuis l'antiquité en tant que remède à beaucoup de maux. De nos jours, la sauge est surtout employée comme herbe aromatique. Mais on ne saurait l'exclure de tout jardin de "simples" ou aromatique en raison de son aspect décoratif et de sa floraison bleue printanière.
description_generale
Vivace semi-arbusive persistante, la sauge médicinale, Salvia officinalis, trouve sa place dans le moindre coin de jardin. Dans la pharmacopée traditionnelle, la sauge médicinale (du latin salvare, « sauver ») occupe une place de tout premier ordre en raison d'une utilisation comme panacée depuis l'antiquité en tant que remède à beaucoup de maux. De nos jours, la sauge est surtout employée comme herbe aromatique. Mais on ne saurait l'exclure de tout jardin de "simples" ou aromatique en raison de son aspect décoratif et de sa floraison bleue printanière.
graine_commentaire
Les graines sont de petites sphères noires logées au fond de l'involucre. Il existe une espèce, le "chia" (Salvia hispanica), dont la graine présente de nombreuses vertus en matière de nutrition, car on peut la consommer de la même façon que le riz ou la semoule de blé, elle est très riche en acides gras polyinsaturés cis (dont plus de 60% d'oméga-3) et pratiquement exempte de tout composé toxique (notamment, absence de ricine et produits similaires) ou phyto-hormonal. De plus , sa culture n'est en rien épuisante pour les sols.
graine_commentaire
Les graines sont de petites sphères noires logées au fond de l'involucre. Il existe une espèce, le "chia" (S. hispanica), dont la graine présente de nombreuses vertus en matière de nutrition, car on peut la consommer de la même façon que le riz ou la semoule de blé, elle est très riche en acides gras polyinsaturés cis (dont plus de 60% d'oméga-3) et pratiquement exempte de tout composé toxique (notamment, absence de ricine et produits similaires) ou phyto-hormonal. De plus , sa culture n'est en rien épuisante pour les sols.
multiplication_commentaire
La multiplication est d'une rare simplicité, outre le semis naturel, le bouturage reste la méthode de propagation la mieux adaptée à la conservation des propriétés. Les boutures herbacées se pratiquent en mai juin, les boutures aoûtées de juillet à septembre. Il est recommandé de renouveler les plans tous les 3 ans pour éviter qu'ils de dégénèrent.
multiplication_commentaire
La multiplication est d'une rare simplicité, outre le semis naturel, le bouturage reste la méthode de propagation la mieux adaptée à la conservation des propriétés. Les boutures herbacées se pratiquent en mai juin, les boutures aoûtées de juillet à septembre. Il est recommandé de renouveler les plans tous les 3 ans pour éviter qu'ils ne dégénèrent.
vernaculaire_fr_1
Sauge médicinale
vernaculaire_fr_1
sauge médicinale
vernaculaire_fr_2
Toute bonne
vernaculaire_fr_2
toute bonne
vernaculaire_fr_3
Thé d'europe
vernaculaire_fr_3
thé d'europe
Modifications de Elian le 31/07/2011 07:31 :  [Cette modification a été approuvée]
graine_commentaire
Les graines sont de petites sphères moires logées au fond de l'involucre. Il existe une espèce, le "chia" (Salvia hispanica), dont la graine présente de nombreuses vertus en matière de nutrition, car on peut la consommer de la même façon que le riz ou la semoule de blé, elle est très riche en acides gras polyinsaturés cis (dont plus de 60% d'oméga-3) et pratiquement exempte de tout composé toxique (notamment, absence de ricine et produits similaires) ou phyto-hormonal. De plus , sa culture n'est en rien épuisante pour les sols.
graine_commentaire
Les graines sont de petites sphères noires logées au fond de l'involucre. Il existe une espèce, le "chia" (Salvia hispanica), dont la graine présente de nombreuses vertus en matière de nutrition, car on peut la consommer de la même façon que le riz ou la semoule de blé, elle est très riche en acides gras polyinsaturés cis (dont plus de 60% d'oméga-3) et pratiquement exempte de tout composé toxique (notamment, absence de ricine et produits similaires) ou phyto-hormonal. De plus , sa culture n'est en rien épuisante pour les sols.
Modifications de Elian le 30/07/2011 09:34 :  [Cette modification a été approuvée]
attaques_commentaire
Il faut noter une possible attaque de gastéropodes sur les jeunes pousses, pucerons, araignées rouges ou aleurodes, mais c'est surtout à la fonte du collet et à la pourriture des racines que sont exposés les sujets plantés en sol lourd. Il est à remarquer que la prolifération de Chrysomèle du romarin tend à devenir un ravageur à prendre en considération sur les sauges médicinales qui peuvent être quasiment défeuillées par leur voracité [url=http://gardenbreizh.org/photos/Elian/photo-5648.html][img]http://gardenbreizh.org/modules/pix/cache/vignettes_0/GBPIX_vignette_5662.jpg[/img][/url].vignette de Chrysolina americana (adulte)
attaques_commentaire
Il faut noter une possible attaque de gastéropodes sur les jeunes pousses, pucerons, araignées rouges ou aleurodes, mais c'est surtout à la fonte du collet et à la pourriture des racines que sont exposés les sujets plantés en sol lourd. Il est à remarquer que la prolifération de Chrysomèle du romarin tend à devenir un ravageur à prendre en considération sur les sauges médicinales qui peuvent être quasiment défeuillées par leur voracité à voir ci après: vignette de Chrysolina americana (larve). vignette de Chrysolina americana (adulte)
Modifications de Elian le 30/07/2011 09:31 :  [Cette modification a été approuvée]
attaques_commentaire
Il faut noter une possible attaque de gastéropodes sur les jeunes pousses, pucerons, araignées rouges ou aleurodes, mais c'est surtout à la fonte du collet et à la pourriture des racines que sont exposés les sujets plantés en sol lourd. Il est à remarquer que la prolifération de Chrysomèle du romarin tend à devenir un ravageur à prendre en considération sur les sauges médicinales qui peuvent être quasiment défeuillées par leur voracité [url=http://gardenbreizh.org/photos/Elian/photo-5648.html][img]http://gardenbreizh.org/modules/pix/cache/vignettes_0/GBPIX_vignette_5662.jpg[/img][/url].
attaques_commentaire
Il faut noter une possible attaque de gastéropodes sur les jeunes pousses, pucerons, araignées rouges ou aleurodes, mais c'est surtout à la fonte du collet et à la pourriture des racines que sont exposés les sujets plantés en sol lourd. Il est à remarquer que la prolifération de Chrysomèle du romarin tend à devenir un ravageur à prendre en considération sur les sauges médicinales qui peuvent être quasiment défeuillées par leur voracité [url=http://gardenbreizh.org/photos/Elian/photo-5648.html][img]http://gardenbreizh.org/modules/pix/cache/vignettes_0/GBPIX_vignette_5662.jpg[/img][/url].vignette de Chrysolina americana (adulte)
Modifications de Elian le 30/07/2011 09:27 :  [Cette modification a été approuvée]
attaques_commentaire
Il faut noter une possible attaque de gastéropodes sur les jeunes pousses, pucerons, araignées rouges ou aleurodes, mais c'est surtout à la fonte du collet et à la pourriture des racines que sont exposés les sujets plantés en sol lourd. Il est à remarquer que la prolifération de Chrysomèle du romarin tend à devenir un ravageur à prendre en considération sur les sauges médicinales qui peuvent être quasiment défeuillées.
attaques_commentaire
Il faut noter une possible attaque de gastéropodes sur les jeunes pousses, pucerons, araignées rouges ou aleurodes, mais c'est surtout à la fonte du collet et à la pourriture des racines que sont exposés les sujets plantés en sol lourd. Il est à remarquer que la prolifération de Chrysomèle du romarin tend à devenir un ravageur à prendre en considération sur les sauges médicinales qui peuvent être quasiment défeuillées par leur voracité [url=http://gardenbreizh.org/photos/Elian/photo-5648.html][img]http://gardenbreizh.org/modules/pix/cache/vignettes_0/GBPIX_vignette_5662.jpg[/img][/url].
Modifications de Elian le 27/07/2011 19:01 :  [Cette modification a été approuvée]
description_generale
Vivace semi-arbusive persistante, la sauge médicinale(Salvia officinalis) trouve sa place dans le moindre jardin. Dans la pharmacopée traditionnelle, la sauge médicinale (du latin salvare, « sauver ») occupe une place de tout premier ordre en raison d'une utilisation comme panacée depuis l'antiquité en tant que remède à beaucoup de maux. De nos jours, la sauge est surtout employée comme herbe aromatique. Mais on ne saurait l'exclure de tout jardin de "simples" ou aromatique en raison de son aspect décoratif et de sa floraison bleue printanière.
description_generale
Vivace semi-arbusive persistante, la sauge médicinale (Salvia officinalis) trouve sa place dans le moindre coin de jardin. Dans la pharmacopée traditionnelle, la sauge médicinale (du latin salvare, « sauver ») occupe une place de tout premier ordre en raison d'une utilisation comme panacée depuis l'antiquité en tant que remède à beaucoup de maux. De nos jours, la sauge est surtout employée comme herbe aromatique. Mais on ne saurait l'exclure de tout jardin de "simples" ou aromatique en raison de son aspect décoratif et de sa floraison bleue printanière.
feuillage_commentaire
Feuilles persistantes de 5 à 8 cm de long, ovales, entières (oblongues à oblancéolées) sont de couleur gris-vert duveteuses et fortement aromatiques.
feuillage_commentaire
Les feuilles persistantes de 5 à 8 cm de long, ovales, entières (oblongues à oblancéolées) sont de couleur gris-vert duveteuses et fortement aromatiques.
multiplication_commentaire
La multiplication est d'une rare simplicité, outre le semis naturel, le bouturage reste la méthode de propagation la mieux adaptée à la conservation des propriétés. Les boutures herbacées se pratiquent en mai juin, les boutures aoûtées de juillet à septembre.
multiplication_commentaire
La multiplication est d'une rare simplicité, outre le semis naturel, le bouturage reste la méthode de propagation la mieux adaptée à la conservation des propriétés. Les boutures herbacées se pratiquent en mai juin, les boutures aoûtées de juillet à septembre. Il est recommandé de renouveler les plans tous les 3 ans pour éviter qu'ils de dégénèrent.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2020 - Mention légales
48478602 visites uniques depuis le 01/07/2004, 1321 aujourdhui et 1320 en cours.