| S'inscrire !
La plante à l'affiche


Connexion membre
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Historique d'une fiche de plante

Nom de la fiche : Quercus suber [ voir la fiche correspondante ]

La fiche a été soumise pour la première fois le : 27/09/2005 16:08 par Oli
La dernière modification sur cette fiche date du : 28/08/2012 17:35

Modifications de Oli le 28/08/2012 17:35 :  [Cette modification a été approuvée]
divers_commentaire
Le liège est récolté tous les 7 ans : c'est le levage du liège. Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former. On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège. Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans. Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie. Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse, souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm. Le chêne-liège est un arbre qui pourra résister à des gels de l'ordre de -15°C, voire légèrement plus bas, et qui subira des dégats sur son feuillage à partir de -12°C environ. C'est un arbre que l'on pourra cultiver en zones USDA 8 et plus chaudes, et que l'on pourra tenter dans les situations abritées de zone 7. Les jeunes plantes étant plus sensibles.
  • Notons l'existence des cultivars suivants :
  • Q. suber 'Cambridge' A une couronne dense et arrondie.
  • Q. suber 'Sopron' Originaire de l'ouest de la Hongrie, c'est une sélection particulièrement rustique.
  • divers_commentaire
    Le liège est récolté tous les 7 ans : c'est le levage du liège. Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former. On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège. Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans. Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie. Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse, souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm. Le chêne-liège est un arbre qui pourra résister à des gels de l'ordre de -15°C, voire légèrement plus bas, et qui subira des dégats sur son feuillage à partir de -12°C environ. C'est un arbre que l'on pourra cultiver en zones USDA 8 et plus chaudes, et que l'on pourra tenter dans les situations abritées de zone 7. Les jeunes plantes étant plus sensibles.
  • Notons l'existence des cultivars suivants :
  • Q. suber 'Cambridge' A une couronne dense et arrondie. Sa rusticité est supérieure à l'espèce type.
  • Q. suber 'Sopron' Originaire de l'ouest de la Hongrie, c'est une sélection particulièrement rustique. Son feuillage est aussi plus foncé et plus brillant que l'espèce type.
  • Modifications de Oli le 11/12/2011 15:52 :  [Cette modification a été approuvée]
    divers_commentaire
    Le liège est récolté tous les 7 ans : c'est le levage du liège. Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former. On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège. Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans. Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie. Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse, souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm. Le chêne-liège est un arbre qui pourra résister à des gels de l'ordre de -15°C, voire légèrement plus bas, et qui subira des dégats sur son feuillage à partir de -12°C environ. C'est un arbre que l'on pourra cultiver en zones USDA 8 et plus chaudes, et que l'on pourra tenter dans les situations abritées de zone 7. Les jeunes plantes étant plus sensibles. Notons l'existence des cultivars suivants :
  • Q. suber 'Cambridge' A une couronne dense et arrondie.
  • Q. suber 'Sopron' Originaire de l'ouest de la Hongrie, c'est une sélection particulièrement rustique.
  • divers_commentaire
    Le liège est récolté tous les 7 ans : c'est le levage du liège. Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former. On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège. Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans. Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie. Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse, souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm. Le chêne-liège est un arbre qui pourra résister à des gels de l'ordre de -15°C, voire légèrement plus bas, et qui subira des dégats sur son feuillage à partir de -12°C environ. C'est un arbre que l'on pourra cultiver en zones USDA 8 et plus chaudes, et que l'on pourra tenter dans les situations abritées de zone 7. Les jeunes plantes étant plus sensibles.
  • Notons l'existence des cultivars suivants :
  • Q. suber 'Cambridge' A une couronne dense et arrondie.
  • Q. suber 'Sopron' Originaire de l'ouest de la Hongrie, c'est une sélection particulièrement rustique.
  • Modifications de Oli le 11/12/2011 15:51 :  [Cette modification a été approuvée]
    divers_commentaire
    Le liège est récolté tous les 7 ans : c'est le levage du liège. Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former. On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège. Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans. Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie. Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse, souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm. Le chêne-liège est un arbre qui pourra résister à des gels de l'ordre de -15°C, voire légèrement plus bas, et qui subira des dégats sur son feuillage à partir de -12°C environ. C'est un arbre que l'on pourra cultiver en zones USDA 8 et plus chaudes, et que l'on pourra tenter dans les situations abritées de zone 7. Les jeunes plantes étant plus sensibles.
  • Notons l'existence des cultivars suivants :
  • Q. suber 'Cambridge' A une couronne dense et arrondie.
  • Q. suber 'Sopron' Originaire de l'ouest de la Hongrie, c'est une sélection particulièrement rustique.
  • divers_commentaire
    Le liège est récolté tous les 7 ans : c'est le levage du liège. Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former. On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège. Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans. Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie. Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse, souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm. Le chêne-liège est un arbre qui pourra résister à des gels de l'ordre de -15°C, voire légèrement plus bas, et qui subira des dégats sur son feuillage à partir de -12°C environ. C'est un arbre que l'on pourra cultiver en zones USDA 8 et plus chaudes, et que l'on pourra tenter dans les situations abritées de zone 7. Les jeunes plantes étant plus sensibles. Notons l'existence des cultivars suivants :
  • Q. suber 'Cambridge' A une couronne dense et arrondie.
  • Q. suber 'Sopron' Originaire de l'ouest de la Hongrie, c'est une sélection particulièrement rustique.
  • Modifications de Oli le 11/12/2011 15:50 :  [Cette modification a été approuvée]
    divers_commentaire
    Le liège est récolté tous les 7 ans : c'est le levage du liège. Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former. On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège. Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans. Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie. Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse, souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm. Le chêne-liège est un arbre qui pourra résister à des gels de l'ordre de -15°C, voire légèrement plus bas, et qui subira des dégats sur son feuillage à partir de -12°C environ. C'est un arbre que l'on pourra cultiver en zones USDA 8 et plus chaudes, et que l'on pourra tenter dans les situations abritées de zone 7. Les jeunes plantes étant plus sensibles. Notons l'existence des cultivars suivants :
  • Q. suber 'Cambridge' A une couronne dense et arrondie.
  • Q. suber 'Sopron' Originaire de l'ouest de la Hongrie, c'est une sélection particulièrement rustique.
  • divers_commentaire
    Le liège est récolté tous les 7 ans : c'est le levage du liège. Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former. On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège. Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans. Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie. Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse, souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm. Le chêne-liège est un arbre qui pourra résister à des gels de l'ordre de -15°C, voire légèrement plus bas, et qui subira des dégats sur son feuillage à partir de -12°C environ. C'est un arbre que l'on pourra cultiver en zones USDA 8 et plus chaudes, et que l'on pourra tenter dans les situations abritées de zone 7. Les jeunes plantes étant plus sensibles.
  • Notons l'existence des cultivars suivants :
  • Q. suber 'Cambridge' A une couronne dense et arrondie.
  • Q. suber 'Sopron' Originaire de l'ouest de la Hongrie, c'est une sélection particulièrement rustique.
  • Modifications de Oli le 11/12/2011 15:49 :  [Cette modification a été approuvée]
    divers_commentaire
    Le liège est récolté tous les 7 ans : c'est le levage du liège. Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former. On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège. Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans. Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie. Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse, souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm. Le chêne-liège est un arbre qui pourra résister à des gels de l'ordre de -15°C, voire légèrement plus bas, et qui subira des dégats sur son feuillage à partir de -12°C environ. C'est un arbre que l'on pourra cultiver en zones USDA 8 et plus chaudes, et que l'on pourra tenter dans les situations abritées de zone 7. Les jeunes plantes étant plus sensibles.
    divers_commentaire
    Le liège est récolté tous les 7 ans : c'est le levage du liège. Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former. On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège. Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans. Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie. Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse, souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm. Le chêne-liège est un arbre qui pourra résister à des gels de l'ordre de -15°C, voire légèrement plus bas, et qui subira des dégats sur son feuillage à partir de -12°C environ. C'est un arbre que l'on pourra cultiver en zones USDA 8 et plus chaudes, et que l'on pourra tenter dans les situations abritées de zone 7. Les jeunes plantes étant plus sensibles. Notons l'existence des cultivars suivants :
  • Q. suber 'Cambridge' A une couronne dense et arrondie.
  • Q. suber 'Sopron' Originaire de l'ouest de la Hongrie, c'est une sélection particulièrement rustique.
  • Modifications de lrey le 30/11/2005 15:50 :  [Cette modification a été approuvée]
    Modifications de lrey le 27/09/2005 22:39 :  [Cette modification a été approuvée]
    Modifications de lrey le 27/09/2005 22:38 :  [Cette modification a été approuvée]
    divers_commentaire
    Le liège est récolté tous les 7 ans : c'est le levage du liège. Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former. On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège. Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans. Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie. Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse, souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm. Le chêne-liège est un arbre qui pourra résister à des gels de l'ordre de -15°C, et qui subira des dégats sur son feuillage à partir de -12°C environ. C'est un arbre que l'on pourra cultiver en zones USDA 8 et plus chaudes, et que l'on pourra tenter dans les situations abritées de zone 7. Les jeunes plantes étant plus sensibles.
    divers_commentaire
    Le liège est récolté tous les 7 ans : c'est le levage du liège. Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former. On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège. Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans. Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie. Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse, souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm. Le chêne-liège est un arbre qui pourra résister à des gels de l'ordre de -15°C, voire légèrement plus bas, et qui subira des dégats sur son feuillage à partir de -12°C environ. C'est un arbre que l'on pourra cultiver en zones USDA 8 et plus chaudes, et que l'on pourra tenter dans les situations abritées de zone 7. Les jeunes plantes étant plus sensibles.
    Modifications de lrey le 27/09/2005 22:36 :  [Cette modification a été approuvée]
    divers_commentaire
    Le liège est récolté tous les 7 ans: c'est le levage du liège.Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former.On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège.Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans.Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie.Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse,souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm.
    divers_commentaire
    Le liège est récolté tous les 7 ans : c'est le levage du liège. Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former. On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège. Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans. Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie. Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse, souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm. Le chêne-liège est un arbre qui pourra résister à des gels de l'ordre de -15°C, et qui subira des dégats sur son feuillage à partir de -12°C environ. C'est un arbre que l'on pourra cultiver en zones USDA 8 et plus chaudes, et que l'on pourra tenter dans les situations abritées de zone 7. Les jeunes plantes étant plus sensibles.
    feuillage_commentaire
    Les feuilles alternes,pétiolées, coriaces, ovales à ovales-oblongues, de 4 à 7 cm de long et 2 à 3 cm de large, entières ou munies de dents mucronées ou spinescentes, vert foncé dessus, gris blanchâtre et tomenteuses dessous.Elles ont entre 5-7 paires de nervures.Elles restent 2 ans sur l'arbre.
    feuillage_commentaire
    Les feuilles sont persistante, alternes, pétiolées, coriaces, ovales à ovales-oblongues, de 4 à 7 cm de long et 2 à 3 cm de large, entières ou munies de dents mucronées ou spinescentes, vert foncé dessus, gris blanchâtre et tomenteuses dessous. Elles ont entre 5-7 paires de nervures. Elles restent 2 ans sur l'arbre.
    floraison_commentaire
    Les fleurs apparaissent en fin mai-début juin, séparés sur la même plante, les femelles, solitaires, aux aisselles des feuilles.Les mâles en chatons pendants.
    floraison_commentaire
    Les fleurs apparaissent en fin mai-début juin, mâles et femelles sur la même plante. Les fleurs femelles sont solitaires et apparaissent aux aisselles des feuilles, tandis que les fleurs mâles sont disposées en châtons pendants.
    multiplication_commentaire
    Semis au printemps, après stratification.
    multiplication_commentaire
    Le semis peut se pratiquer au printemps, après stratification.
    sol_commentaire
    Espèce calcifuge. Dégats à partir de -15°C. Les jeunes plantes étant plus sensibles.
    sol_commentaire
    Cette espèce est réputée calcifuge.
    Modifications de lrey le 27/09/2005 21:57 :  [Cette modification a été approuvée]
    description_generale
    Originaire du sud de l'Europe et du nord de l'Afrique. On compte environ 600 espèces de chênes, réparties essentiellement dans l'hémisphère nord.Longévité:250 ans. Cet arbre à souvent une couronne basse, arrondie, étalée en largeur Jeunes rameaux grisâtres et tomenteux. Avec l'âge, l'écorce devient très épaisse (30 cm) et profondément fissurée. Les bourgeons coniques-ovoïdes, bruns, sont alternes et agglomérés aux extrémités des rameaux.Ils font environ 2-3 mm de long.
    description_generale
    Quercus suber, le chêne-liège, est originaire du sud de l'Europe et du nord de l'Afrique. On compte environ 600 espèces de chênes, réparties essentiellement dans l'hémisphère nord. La longévité de beaucoup de ces espèces est estimée à 250 ans et plus. Cet arbre possède souvent une couronne basse, arrondie, étalée en largeur. Les jeunes rameaux sont grisâtres et tomenteux. Avec l'âge, l'écorce devient très épaisse (30 cm) et profondément fissurée. Les bourgeons coniques-ovoïdes, bruns, sont alternes et agglomérés aux extrémités des rameaux. Ils font environ 2-3 mm de long.
    famille
    Fagacées
    famille
    Fagaceae
    temperature_defoliation
    0.0
    temperature_defoliation
    -12.0
    temperature_letale
    0.0
    temperature_letale
    -15.0
    vernaculaire_en_1
    vernaculaire_en_1
    cork oak
    vernaculaire_fr_1
    Chêne-liège
    vernaculaire_fr_1
    chêne-liège

    Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2020 - Mention légales
    48854060 visites uniques depuis le 01/07/2004, 3122 aujourdhui et 2842 en cours.