| S'inscrire !
La plante à l'affiche


Connexion membre
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Historique d'une fiche de plante

Nom de la fiche : Rhapis excelsa [ voir la fiche correspondante ]

La fiche a été soumise pour la première fois le : 22/04/2007 18:12 par Chris_de_Nice
La dernière modification sur cette fiche date du : 22/04/2007 15:38

Modifications de lrey le 22/04/2007 15:38 :  [Cette modification a été approuvée]
divers_commentaire
R. excelsa est assez résistant au froid et peut endurer des gels jusqu'à -5°C. C'est donc une plante très intéressante pour le palmophile en zone USDA 9 et plus ayant une zone d'ombre ou de mi-ombre à aménager dans son jardin. Sa grande adaptabilité en termes de sols et sa relative tolérance au froid, même prolongé, en fait une plante relativement facile à acclimater.
En intérieur, R. excelsa est le palmier le plus résistant, s'adaptant facilement à tout types de conditions. Il est dans ce cas imbattable, même par le très populaire Howea forsteriana.
Il existe de nombreux cultivars de R. excelsa. On peut citer par exemple :
  • 'Chiyodazuru' - Feuillage aux bandes vertes et blanc-crème.
  • 'Daruma' - Feuillage vert, vigueur moyenne, érigé, assez proche du type.
  • 'Gyokuho' - Feuillage arrondi sur les extrémités, nain.
  • 'Koban' - Feuillage vert, vigueur moyenne, feuilles assez larges, très répandu.
  • 'Kodaruma' - Nain et faible vigueur, une des plus petites variétés.
  • 'Kotobuki' - Feuillage vert avec des bandes jaune-crème, généralement de stature légèrement plus élevée que les autres cultivars panachés.
  • 'Tenzan' - Feuillage vert et légèrement retombant, croissance rapide et assez haute stature, peu répandu.
  • 'Zuikonishiki' - Feuillage panaché, bandes vertes et blanc-crème.
  • 'Zuiko-lutino' - Feuillage jaune-crème avec des bandes vertes.
divers_commentaire
R. excelsa est assez résistant au froid et peut endurer des gels jusqu'à -5°C. C'est donc une plante très intéressante pour le palmophile en zone USDA 9 et plus ayant une zone d'ombre ou de mi-ombre à aménager dans son jardin. Sa grande adaptabilité en termes de sols et sa relative tolérance au froid, même prolongé, en fait une plante relativement facile à acclimater.
En intérieur, R. excelsa est le palmier le plus résistant, s'adaptant facilement à tout types de conditions. Il est dans ce cas imbattable, même par le très populaire Howea forsteriana.
Il existe de nombreux cultivars, souvent d'origine japonaise, de R. excelsa. On peut citer par exemple :
  • 'Chiyodazuru' - Feuillage aux bandes vertes et blanc-crème.
  • 'Daruma' - Feuillage vert, vigueur moyenne, érigé, assez proche du type.
  • 'Gyokuho' - Feuillage arrondi sur les extrémités, nain.
  • 'Ivory' - Feuillage panaché.
  • 'Koban' - Feuillage vert, vigueur moyenne, feuilles assez larges, très répandu.
  • 'Kodaruma' - Nain et faible vigueur, une des plus petites variétés.
  • 'Kotobuki' - Feuillage vert avec des bandes jaune-crème, généralement de stature légèrement plus élevée que les autres cultivars panachés.
  • 'Tenzan' - Feuillage vert et légèrement retombant, croissance rapide et assez haute stature, peu répandu.
  • 'Zuikonishiki' - Feuillage panaché, bandes vertes et blanc-crème.
  • 'Zuiko-lutino' - Feuillage jaune-crème avec des bandes vertes.
feuillage_commentaire
Les palmes sont très profondément découpées, avec un aspect étoilé très caractéristique. Le vert est profond, voire foncé si la plante est à l'ombre. Plus elle est exposée au rayons U.V., plus le vert s'éclaicit voire jaunit.
feuillage_commentaire
Les palmes sont très profondément découpées, avec un aspect étoilé très caractéristique. Le vert est profond, voire foncé si la plante est à l'ombre. Plus elle est exposée au soleil direct, plus le vert s'éclaircit voire jaunit.
fruit_commentaire
Fruits blanc-crème.
fruit_commentaire
Les fruits sont de couleur blanc-crème.
multiplication_commentaire
Semis et rejet.
multiplication_commentaire
Cette plante peut se multplier par semis et enracinement des rejets.
multiplication_type
multiplication_type
rejet,semis
sol_commentaire
Rhapis excelsa se contente d'une large gamme de sols. Il préfèrera cependant les sols riches et bien drainants. Il peut supporter des périodes sèches s'il est bien établi, mais cela reste un palmier qui préfère de loin les sols gardés humides. Une humidité atmesphérique suffisante lui assure un feuillage optimal. Concernant l'exposition, Rhapis excelsa préfère de loin l'ombre et la mi-ombre, qui lui assurent un feuillage d'un vert luisant et bien soutenu. Soleil direct et chaleur lui brûleront les palmes.
sol_commentaire
R. excelsa se contente d'une large gamme de sols. Il préfèrera cependant les sols riches et bien drainants. Il peut supporter des périodes sèches s'il est bien établi, mais cela reste un palmier qui préfère de loin les sols gardés humides. Une humidité atmesphérique suffisante lui assure un feuillage optimal.
Concernant l'exposition, R. excelsa préfère de loin l'ombre et la mi-ombre, qui lui assurent un feuillage d'un vert luisant et bien soutenu. Soleil direct et chaleur lui brûleront les palmes.
Modifications de lrey le 22/04/2007 15:31 :  [Cette modification a été approuvée]
divers_commentaire
R. excelsa est assez résistant au froid et peut endurer des gels jusqu'à -5°C. C'est donc une plante très intéressante pour le palmophile en zone USDA 9 et plus ayant une zone d'ombre ou de mi-ombre à aménager dans son jardin. Sa grande adaptabilité en termes de sols et sa relative tolérance au froid, même prolongé, en fait une plante relativement facile à acclimater.
En intérieur, R. excelsa est le palmier le plus résistant, s'adaptant facilement à tout types de conditions. Il est dans ce cas imbattable, même par le très populaire Howea forsteriana.
Il existe de nombreux cultivars de R. excelsa. On peut citer par exemple :
  • 'Daruma' - Feuillage vert, vigueur moyenne, érigé, assez proche du type.
  • 'Koban' - Feuillage vert, vigueur moyenne, feuilles assez larges, très répandu.
  • 'Tenzan' - Feuillage vert et légèrement retombant, croissance rapide et assez haute stature, peu répandu.
divers_commentaire
R. excelsa est assez résistant au froid et peut endurer des gels jusqu'à -5°C. C'est donc une plante très intéressante pour le palmophile en zone USDA 9 et plus ayant une zone d'ombre ou de mi-ombre à aménager dans son jardin. Sa grande adaptabilité en termes de sols et sa relative tolérance au froid, même prolongé, en fait une plante relativement facile à acclimater.
En intérieur, R. excelsa est le palmier le plus résistant, s'adaptant facilement à tout types de conditions. Il est dans ce cas imbattable, même par le très populaire Howea forsteriana.
Il existe de nombreux cultivars de R. excelsa. On peut citer par exemple :
  • 'Chiyodazuru' - Feuillage aux bandes vertes et blanc-crème.
  • 'Daruma' - Feuillage vert, vigueur moyenne, érigé, assez proche du type.
  • 'Gyokuho' - Feuillage arrondi sur les extrémités, nain.
  • 'Koban' - Feuillage vert, vigueur moyenne, feuilles assez larges, très répandu.
  • 'Kodaruma' - Nain et faible vigueur, une des plus petites variétés.
  • 'Kotobuki' - Feuillage vert avec des bandes jaune-crème, généralement de stature légèrement plus élevée que les autres cultivars panachés.
  • 'Tenzan' - Feuillage vert et légèrement retombant, croissance rapide et assez haute stature, peu répandu.
  • 'Zuikonishiki' - Feuillage panaché, bandes vertes et blanc-crème.
  • 'Zuiko-lutino' - Feuillage jaune-crème avec des bandes vertes.
Modifications de lrey le 22/04/2007 15:20 :  [Cette modification a été approuvée]
divers_commentaire
R. excelsa est assez résistant au froid et peut endurer des gels jusqu'à -5°C. C'est donc une plante très intéressante pour le palmophile en zone USDA 9 et plus ayant une zone d'ombre ou de mi-ombre à aménager dans son jardin. Sa grande adaptabilité en termes de sols et sa relative tolérance au froid, même prolongé, en fait une plante relativement facile à acclimater.
En intérieur, R. excelsa est le palmier le plus résistant, s'adaptant facilement à tout types de conditions. Il est dans ce cas imbattable, même par le très populaire Howea forsteriana.
divers_commentaire
R. excelsa est assez résistant au froid et peut endurer des gels jusqu'à -5°C. C'est donc une plante très intéressante pour le palmophile en zone USDA 9 et plus ayant une zone d'ombre ou de mi-ombre à aménager dans son jardin. Sa grande adaptabilité en termes de sols et sa relative tolérance au froid, même prolongé, en fait une plante relativement facile à acclimater.
En intérieur, R. excelsa est le palmier le plus résistant, s'adaptant facilement à tout types de conditions. Il est dans ce cas imbattable, même par le très populaire Howea forsteriana.
Il existe de nombreux cultivars de R. excelsa. On peut citer par exemple :
  • 'Daruma' - Feuillage vert, vigueur moyenne, érigé, assez proche du type.
  • 'Koban' - Feuillage vert, vigueur moyenne, feuilles assez larges, très répandu.
  • 'Tenzan' - Feuillage vert et légèrement retombant, croissance rapide et assez haute stature, peu répandu.
Modifications de lrey le 22/04/2007 15:11 :  [Cette modification a été approuvée]
description_generale
Petit palmier cespiteux à l'allure très élégante et originaire du Sud-Est asiatique, Rhapis excelsa est quelquefois appelé palmier-bambou en raison de quelques similitudes visuelles sommaires avec les bambous et le papyrus, et aussi en raison sa capacité à progresser de proche en proche en produisant de nouvelles tiges via son réseau rhizomateux. Il peut ainsi constituer d'immenses bosquets. Les tiges mesurent de 1 à 3 cm de diamètre selon l'âge du plan, et chacune d'entre elles est terminée par une palme. Sur les plus vieux plans, les tiges ou stipes peuvent atteindre 4, voire 5 m de hauteur. Rhapis excelsa est assez résistant au froid et peut endurer des gels jusqu'à -5°C.
description_generale
Rhapis excelsa syn. Rhapis flabelliformis est un palmier cespiteux de petite stature, à l'allure très élégante et originaire du Sud-Est asiatique. Il est quelquefois appelé palmier-bambou en raison de quelques similitudes visuelles sommaires avec les bambous et les Papyrus, et aussi en raison sa capacité à progresser de proche en proche en produisant de nouvelles tiges via son réseau rhizomateux. Il peut ainsi constituer d'importants bosquets. Les stipes sont très fins et mesurent de 1 à 3 cm de diamètre selon l'âge du plant. Les stipes ne dépassent que rarement 2 à 3 m de hauteur, mais peuvent dépasser 4 m sur de vieux sujets.
divers_commentaire
Au total, Rhapis excelsa est une plante très intéressante pour le palmophile en zone USDA 9 et plus ayant une zone d'ombre ou de mi-ombre à aménager dans son jardin. Sa grande adaptabilité en termes de sols et sa relative tolérance au froid, même prolongé, en fait une plante facile à acclimater. En intérieur, Rhapis excelsa est le palmier le plus résistant, s'adaptant facilement à tout types de conditions. Il est dans ce cas imbattable, même par le très populaire Howea forsteriana.
divers_commentaire
R. excelsa est assez résistant au froid et peut endurer des gels jusqu'à -5°C. C'est donc une plante très intéressante pour le palmophile en zone USDA 9 et plus ayant une zone d'ombre ou de mi-ombre à aménager dans son jardin. Sa grande adaptabilité en termes de sols et sa relative tolérance au froid, même prolongé, en fait une plante relativement facile à acclimater.
En intérieur, R. excelsa est le palmier le plus résistant, s'adaptant facilement à tout types de conditions. Il est dans ce cas imbattable, même par le très populaire Howea forsteriana.
vernaculaire_en_1
vernaculaire_en_1
lady palm
vernaculaire_fr_1
Palmier-bambou
vernaculaire_fr_1
palmier bambou
Modifications de Chris_de_Nice le 03/04/2007 18:27 :  [Cette modification a été approuvée]
description_generale
Petit palmier cespiteux à l'allure très élégante et originaire du Sud-Est asiatique, Rhapis excelsa est quelquefois appelé palmier-bambou en raison de quelques similitudes visuelles sommaires avec les bambous et le papyrus, et aussi en raison sa capacité à progresser de proche en proche en produisant de nouvelles tiges via son réseau rhizomateux. Il peut ainsi constituer d'immenses bosquets. Les tiges mesurent de 1 à 3 cm de diamètre selon l'âge du plan, et chacune d'entre elles est terminée par une palme. Sur les plus vieux plans, les tiges ou stipes peuvent atteindre 4, voire 5 m de hauteur. Rhapis excelsa est assez résistant au froid et peut endurer des gels jusqu'à -5°C. C'est donc une espèce intéressante en zones USDA 9 et plus.
description_generale
Petit palmier cespiteux à l'allure très élégante et originaire du Sud-Est asiatique, Rhapis excelsa est quelquefois appelé palmier-bambou en raison de quelques similitudes visuelles sommaires avec les bambous et le papyrus, et aussi en raison sa capacité à progresser de proche en proche en produisant de nouvelles tiges via son réseau rhizomateux. Il peut ainsi constituer d'immenses bosquets. Les tiges mesurent de 1 à 3 cm de diamètre selon l'âge du plan, et chacune d'entre elles est terminée par une palme. Sur les plus vieux plans, les tiges ou stipes peuvent atteindre 4, voire 5 m de hauteur. Rhapis excelsa est assez résistant au froid et peut endurer des gels jusqu'à -5°C.
Modifications de Chris_de_Nice le 03/04/2007 18:26 :  [Cette modification a été approuvée]
description_generale
Petit palmier cespiteux à l'allure très élégante et originaire du Sud-Est asiatique, Rhapis excelsa est quelquefois appelé palmier-bambou en raison de quelques similitudes visuelles sommaires avec les bambous et le papyrus, et aussi en raison sa capacité à progresser de proche en proche en produisant de nouvelles tiges via son réseau rhizomateux. Il peut ainsi constituer d'immenses bosquets. Les tiges mesurent de 1 à 3 cm de diamètre selon l'âge du plan, et chacune d'entre elles est terminée par une palme. Sur les plus vieux plans, les tiges ou stipes peuvent atteindre 4, voire 5 m de hauteur. Rhapis excelsa est assez résistant au froid et peut enduer des gels jusqu'à -5°C. C'est donc une espèce intéressante en zones USDA 9 et plus.
description_generale
Petit palmier cespiteux à l'allure très élégante et originaire du Sud-Est asiatique, Rhapis excelsa est quelquefois appelé palmier-bambou en raison de quelques similitudes visuelles sommaires avec les bambous et le papyrus, et aussi en raison sa capacité à progresser de proche en proche en produisant de nouvelles tiges via son réseau rhizomateux. Il peut ainsi constituer d'immenses bosquets. Les tiges mesurent de 1 à 3 cm de diamètre selon l'âge du plan, et chacune d'entre elles est terminée par une palme. Sur les plus vieux plans, les tiges ou stipes peuvent atteindre 4, voire 5 m de hauteur. Rhapis excelsa est assez résistant au froid et peut endurer des gels jusqu'à -5°C. C'est donc une espèce intéressante en zones USDA 9 et plus.
divers_commentaire
divers_commentaire
Au total, Rhapis excelsa est une plante très intéressante pour le palmophile en zone USDA 9 et plus ayant une zone d'ombre ou de mi-ombre à aménager dans son jardin. Sa grande adaptabilité en termes de sols et sa relative tolérance au froid, même prolongé, en fait une plante facile à acclimater. En intérieur, Rhapis excelsa est le palmier le plus résistant, s'adaptant facilement à tout types de conditions. Il est dans ce cas imbattable, même par le très populaire Howea forsteriana.
feuillage_commentaire
feuillage_commentaire
Les palmes sont très profondément découpées, avec un aspect étoilé très caractéristique. Le vert est profond, voire foncé si la plante est à l'ombre. Plus elle est exposée au rayons U.V., plus le vert s'éclaicit voire jaunit.
floraison_commentaire
floraison_commentaire
Floraison rose.
floraison_couleur
floraison_couleur
rose
fruit_commentaire
fruit_commentaire
Fruits blanc-crème.
multiplication_commentaire
multiplication_commentaire
Semis et rejet.
sol_commentaire
sol_commentaire
Rhapis excelsa se contente d'une large gamme de sols. Il préfèrera cependant les sols riches et bien drainants. Il peut supporter des périodes sèches s'il est bien établi, mais cela reste un palmier qui préfère de loin les sols gardés humides. Une humidité atmesphérique suffisante lui assure un feuillage optimal. Concernant l'exposition, Rhapis excelsa préfère de loin l'ombre et la mi-ombre, qui lui assurent un feuillage d'un vert luisant et bien soutenu. Soleil direct et chaleur lui brûleront les palmes.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2014 - Mention légales - Contact
47055021 visites uniques depuis le 01/07/2004, 3142 aujourdhui et 2935 en cours.
Autres sites d'information nature : Tous les fruits | Plantes et botanique