| S'inscrire !
La plante à l'affiche


Connexion membre
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Historique d'une fiche de plante

Nom de la fiche : Nothofagus alpina [ voir la fiche correspondante ]

La fiche a été soumise pour la première fois le : 10/01/2009 11:07 par Oli
La dernière modification sur cette fiche date du : 10/01/2009 17:18

Modifications de lrey le 10/01/2009 17:18 :  [Cette modification a été approuvée]
Modifications de lrey le 10/01/2009 17:16 :  [Cette modification a été approuvée]
attaques_commentaire
Les cochenilles sont les parasites les plus courants. Notons que le hêtre austral apprécie une atmosphère relativement humide, et qu'il craint la sécheresse et les vents déssèchants.
attaques_commentaire
Les cochenilles sont les parasites les plus courants. Notons que le hêtre austral apprécie une atmosphère relativement humide, et qu'il craint la sécheresse et les vents desséchants.
description_generale
Etymologiquement, le genre vient du grec nothos : faux et fagus : hêtre. On peut le rencontrer également sous le nom de N. procera ou nervosa. Originaire du Chili et de l'Argentine, son port est conique à ramure verticillée, s'élargissant ensuite. Sa croissance est très rapide. Son introduction en Europe date de 1913. Son écorce est brun violacé, à grosses lenticelles horizontales. Les rameaux sont pubescents en jeunesse. Ses bourgeons sont coniques, pointus, à section carrée, brun rouge, longs d'environ 1 cm.
description_generale
Originaire du Chili et de l'Argentine, Nothofagus alpina syb. N. procera syn. N. nervosa possède un port conique à ramure verticillée, s'élargissant ensuite. Sa croissance est très rapide. Son introduction en Europe date de 1913. Son écorce est de couleur brun-violacé, à grosses lenticelles horizontales. Les rameaux sont pubescents en jeunesse. Ses bourgeons sont coniques, pointus, à section carrée, brun-rouge, longs d'environ 1 cm.
divers_commentaire
Les arbres de ce genre sont tous rares, mais gagneraient à être diffusés plus largement, car ils présentent une belle silhouette et les espèces caduques ont une belle couleur automnale. Cette espèce produit un bois d'oeuvre de haute qualité analogue au hêtre de nos région.
divers_commentaire
Étymologiquement, le genre vient du grec nothos : faux et fagus : hêtre. Les arbres de ce genre sont tous rares, mais gagneraient à être diffusés plus largement, car ils présentent une belle silhouette et les espèces caduques ont une belle couleur automnale.
Cette espèce produit un bois d'œuvre de haute qualité analogue au hêtre de nos région.
multiplication_type
autre
multiplication_type
bouture,marcotte,semis
temperature_defoliation
0.0
temperature_defoliation
-12.0
vernaculaire_en_1
vernaculaire_en_1
rauli
vernaculaire_fr_1
Hêtre austral
vernaculaire_fr_1
hêtre austral
vernaculaire_fr_2
Faux hêtre
vernaculaire_fr_2
faux hêtre
Modifications de Oli le 30/12/2008 17:33 :  [Cette modification a été approuvée]
description_generale
Etymologiquement, le genre vient du grec nothos : faux et fagus : hêtre. Son port est collonaire s'élargissant ensuite. Son écorce est brun violacé, à grosses lenticelles horizontales et plus claires.
description_generale
Etymologiquement, le genre vient du grec nothos : faux et fagus : hêtre. On peut le rencontrer également sous le nom de N. procera ou nervosa. Originaire du Chili et de l'Argentine, son port est conique à ramure verticillée, s'élargissant ensuite. Sa croissance est très rapide. Son introduction en Europe date de 1913. Son écorce est brun violacé, à grosses lenticelles horizontales. Les rameaux sont pubescents en jeunesse. Ses bourgeons sont coniques, pointus, à section carrée, brun rouge, longs d'environ 1 cm.
divers_commentaire
Les arbres de ce genre sont tous rares, mais gagneraient à être diffusés plus largement, car ils présentent une belle silhouette et les espèces caduques ont une belle couleur automnale.
divers_commentaire
Les arbres de ce genre sont tous rares, mais gagneraient à être diffusés plus largement, car ils présentent une belle silhouette et les espèces caduques ont une belle couleur automnale. Cette espèce produit un bois d'oeuvre de haute qualité analogue au hêtre de nos région.
etalement
15.00
etalement
13.00
feuillage_commentaire
Feuilles caduques, simples, alternes, elliptiques à oblongues, longues de 10 cm sur 4 cm de large, prenant une jolie coloration automnale (mélange de jaune, orange et rouge).
feuillage_commentaire
Feuilles caduques, simples, alternes, elliptiques à oblongues, longues de 10 cm sur 4 cm de large, dentées, à base arrondie, pubescentes dessous, présentant 14-18 paires de nervures et prenant une jolie coloration automnale (mélange de jaune, orange et rouge).
vernaculaire_fr_3
Hêtre alpin
vernaculaire_fr_3
Rauli
Modifications de Oli le 30/12/2008 17:03 :  [Cette modification a été approuvée]
etalement
0.00
etalement
15.00
hauteur
0.00
hauteur
25.00
multiplication_commentaire
Semis au printemps, après stratification.
multiplication_commentaire
Semis au printemps, après stratification. Bouturage et marcottage sont possibles également.
vernaculaire_fr_3
vernaculaire_fr_3
Hêtre alpin
Modifications de Oli le 30/12/2008 16:49 :  [Cette modification a été approuvée]
description_generale
Etymologiquement, le genre vient du grec nothos : faux et fagus : hêtre.
description_generale
Etymologiquement, le genre vient du grec nothos : faux et fagus : hêtre. Son port est collonaire s'élargissant ensuite. Son écorce est brun violacé, à grosses lenticelles horizontales et plus claires.
feuillage_commentaire
Feuilles caduques, simples
feuillage_commentaire
Feuilles caduques, simples, alternes, elliptiques à oblongues, longues de 10 cm sur 4 cm de large, prenant une jolie coloration automnale (mélange de jaune, orange et rouge).
temperature_letale
0.0
temperature_letale
-16.0
Modifications de Oli le 30/12/2008 16:28 :  [Cette modification a été approuvée]
floraison_commentaire
floraison_commentaire
Fleurs insignifiantes, au printemps.
Modifications de Oli le 30/12/2008 16:10 :  [Cette modification a été approuvée]
attaques_commentaire
Les cochenilles sont les parasites les plus courants.
attaques_commentaire
Les cochenilles sont les parasites les plus courants. Notons que le hêtre austral apprécie une atmosphère relativement humide, et qu'il craint la sécheresse et les vents déssèchants.
Modifications de Oli le 30/12/2008 15:27 :  [Cette modification a été approuvée]
fruit_commentaire
Les fruits sont de petites faines.
fruit_commentaire
Les fruits sont des cupules abritant 3 petites faines. Les deux latérales étant triangulaires comme chez le hêtre, la centrale étant aplatie.
Modifications de Oli le 30/12/2008 15:04 :  [Cette modification a été approuvée]
attaques_commentaire
attaques_commentaire
Les cochenilles sont les parasites les plus courants.
description_generale
En construction
description_generale
Etymologiquement, le genre vient du grec nothos : faux et fagus : hêtre.
divers_commentaire
divers_commentaire
Les arbres de ce genre sont tous rares, mais gagneraient à être diffusés plus largement, car ils présentent une belle silhouette et les espèces caduques ont une belle couleur automnale.
exposition
exposition
lumière
feuillage_commentaire
feuillage_commentaire
Feuilles caduques, simples
fruit_commentaire
fruit_commentaire
Les fruits sont de petites faines.
multiplication_commentaire
multiplication_commentaire
Semis au printemps, après stratification.
multiplication_type
multiplication_type
autre
sol_commentaire
sol_commentaire
Le hêtre austral n'est pas difficile sur la qualité du sol, et se contente d'une terre riche, humifère, fraiche, drainante, pas trop lourde.
vernaculaire_fr_1
vernaculaire_fr_1
Hêtre austral
vernaculaire_fr_2
vernaculaire_fr_2
Faux hêtre

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2020 - Mention légales
48563769 visites uniques depuis le 01/07/2004, 448 aujourdhui et 447 en cours.