| S'inscrire !
La plante à l'affiche


Connexion membre
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Historique d'une fiche de plante

Nom de la fiche : Quercus oglethorpensis [ voir la fiche correspondante ]

La fiche a été soumise pour la première fois le : 26/03/2009 18:28 par Oli
La dernière modification sur cette fiche date du : 26/03/2009 22:15

Modifications de lrey le 26/03/2009 22:15 :  [Cette modification a été approuvée]
description_generale
Ce chêne fut découvert en 1940 dans le comté d'Oglethorpe, en Géorgie, aux Etats-Unis. On le trouve également en Caroline du Sud, en Louisiane et dans le Mississipi. Il fut introduit en Grande-Bretagne en 1978. Plutôt rare dans la nature, c'est un arbre au port étalé, pouvant atteindre 25 m de haut. Il se rencontre sur les terres alluviales des lits de rivières et sur les berges. L'écorce est écailleuse, brun pâle à reflets grisâtre. Les rameaux de l'année ont une pubescence éparse et sont de couleur rouge-brun à pourpre. Ensuite, ils deviennent glabres et gris. Les bourgeons sont petits, brun rougeâtre, globuleux, glabres ou parfois pubescents.
description_generale
Quercus oglethorpensis est un chêne découvert en 1940 dans le comté d'Oglethorpe, en Géorgie, aux États-Unis. On le trouve également en Caroline du Sud, en Louisiane et dans le Mississipi. Il fut introduit en Grande-Bretagne en 1978. Plutôt rare dans la nature, c'est un arbre au port étalé, pouvant atteindre 25 m de haut. Il se rencontre sur les terres alluviales des lits de rivières et sur les berges. L'écorce est écailleuse, brun pâle à reflets grisâtre. Les rameaux de l'année ont une pubescence éparse et sont de couleur rouge-brun à pourpre. Ensuite, ils deviennent glabres et gris. Les bourgeons sont petits, brun-rougeâtres, globuleux, glabres ou parfois pubescents.
divers_commentaire
Cette espèce fait l'objet d'une protection aux Etats-Unis, car elle y est devenue très rare. Décimée par les incendies et la maladie de l'encre du châtaignier. De plus la production de glands chez ce chêne est irrégulière et peu abondante.
divers_commentaire
Cette espèce fait l'objet d'une protection aux États-Unis, car elle y est devenue très rare. Décimée par les incendies et la maladie de l'encre du châtaignier. De plus la production de glands chez ce chêne est irrégulière et peu abondante.
feuillage_commentaire
Feuilles alternes, caduques, simples, étroitement elliptiques à oblancéolées, longues de 5 à 15 cm et large de 2 à 4,5 cm. La base est cunéiforme. Le bord est entier et sinueux. L'apex peut être, arrondi, obtus ou largement aïgu. La face supérieure est vert foncé, luisante. Le dessous est plus pâle, feutré et compte de 3 à 5 paires de nervures.Le pétiole est pubescent et long de 2 à 7 mm. Au débourrement, le feuillage présente une jolie couleur rouge. La couleur automnale est rouge également.
feuillage_commentaire
Feuilles alternes, caduques, simples, étroitement elliptiques à oblancéolées, longues de 5 à 15 cm et larges de 2 à 4,5 cm. La base est cunéiforme. Le bord est entier et sinueux. L'apex peut être arrondi, obtus ou largement aïgu. La face supérieure est vert-foncée, luisante. Le dessous est plus pâle, feutré et compte de 3 à 5 paires de nervures. Le pétiole est pubescent et long de 2 à 7 mm. Au débourrement, le feuillage présente une jolie couleur rouge. La couleur automnale est rouge également.
floraison_commentaire
La floraison se fait au printemps et est sans intérêts. Les fleurs des deux sexes sont séparées sur le même arbre. Les fleurs mâles en chatons pendants, les femelles en petits chatons comptant 1 ou 2 fleurs.
floraison_commentaire
La floraison se fait au printemps et est sans intérêt. Les fleurs des deux sexes sont séparées sur le même arbre. Les fleurs mâles en chatons pendants, les femelles en petits chatons comptant 1 ou 2 fleurs.
fruit_commentaire
Le gland à maturation annuelle est brun foncé, ovoïde, pubérulent à l'apex, long d'environ 1 cm, solitaire ou par paire, sur un pédoncule de 7 mm de long. La cupule couvre le tier du gland, ou un peu plus.
fruit_commentaire
Le gland à maturation annuelle est brun-foncé, ovoïde, pubérulent à l'apex, long d'environ 1 cm, solitaire ou par paire, sur un pédoncule de 7 mm de long. La cupule couvre le tiers du gland, ou un peu plus.
multiplication_commentaire
Semis de graines fraîches. Greffe à l'anglaise ou en incrustation sur Q. robur.
multiplication_commentaire
Semis de graines fraîches. Greffe à l'anglaise ou en incrustation sur Q. robur.
multiplication_type
autre,greffe
multiplication_type
greffe,semis
temperature_defoliation
0.0
temperature_defoliation
-10.0
vernaculaire_en_1
vernaculaire_en_1
Oglethorpe oak
vernaculaire_fr_1
Chêne d' Oglethorpe
vernaculaire_fr_1
chêne d' Oglethorpe
Modifications de Oli le 23/01/2009 17:10 :  [Cette modification a été approuvée]
temperature_letale
0.0
temperature_letale
-12.0
Modifications de Oli le 23/01/2009 10:45 :  [Cette modification a été approuvée]
attaques_commentaire
attaques_commentaire
Les cochenilles sont les parasites les plus courants. La fumagine peut apparaitre suite à l'attaque de cochenilles ou de pucerons. Cette espèce est sensible à la maladie de l'encre du châtaigner, ainsi qu'aux gelées printanières tardives. En Europe, ce chêne est sensible à l'anthracnose des branches.
description_generale
Ce chêne fut découvert en 1940 dans le comté d'Oglethorpe, en Géorgie, aux Etats-Unis. On le trouve également en Caroline du Sud, en Louisiane et dans le Mississipi. Plutôt rare dans la nature, c'est un arbre au port étalé, pouvant atteindre 25 m de haut. Il se rencontre sur les terres alluviales des lits de rivières et sur les berges. L'écorce est écailleuse, brun pâle à reflets grisâtre. Les rameaux de l'année ont une pubescence éparse et sont de couleur rouge-brun à pourpre. Ensuite, ils deviennent glabres et gris. Les bourgeons sont petits, brun rougeâtre, globuleux, glabres ou parfois pubescents.
description_generale
Ce chêne fut découvert en 1940 dans le comté d'Oglethorpe, en Géorgie, aux Etats-Unis. On le trouve également en Caroline du Sud, en Louisiane et dans le Mississipi. Il fut introduit en Grande-Bretagne en 1978. Plutôt rare dans la nature, c'est un arbre au port étalé, pouvant atteindre 25 m de haut. Il se rencontre sur les terres alluviales des lits de rivières et sur les berges. L'écorce est écailleuse, brun pâle à reflets grisâtre. Les rameaux de l'année ont une pubescence éparse et sont de couleur rouge-brun à pourpre. Ensuite, ils deviennent glabres et gris. Les bourgeons sont petits, brun rougeâtre, globuleux, glabres ou parfois pubescents.
divers_commentaire
divers_commentaire
Cette espèce fait l'objet d'une protection aux Etats-Unis, car elle y est devenue très rare. Décimée par les incendies et la maladie de l'encre du châtaignier. De plus la production de glands chez ce chêne est irrégulière et peu abondante.
etalement
0.00
etalement
18.00
Modifications de Oli le 23/01/2009 10:36 :  [Cette modification a été approuvée]
floraison_commentaire
floraison_commentaire
La floraison se fait au printemps et est sans intérêts. Les fleurs des deux sexes sont séparées sur le même arbre. Les fleurs mâles en chatons pendants, les femelles en petits chatons comptant 1 ou 2 fleurs.
fruit_commentaire
Le gland est brun foncé, ovoïde, pubérulent à l'apex, long d'environ 1 cm, solitaire ou par paire, sur un pédoncule de 7 mm de long. La cupule couvre le tier du gland, ou un peu plus.
fruit_commentaire
Le gland à maturation annuelle est brun foncé, ovoïde, pubérulent à l'apex, long d'environ 1 cm, solitaire ou par paire, sur un pédoncule de 7 mm de long. La cupule couvre le tier du gland, ou un peu plus.
sol_commentaire
sol_commentaire
Le chêne d'Ogléthorpe demande un sol riche, frais, drainant.
Modifications de Oli le 23/01/2009 10:32 :  [Cette modification a été approuvée]
description_generale
Ce chêne fut découvert en 1940 dans le comté d'Oglethorpe, en Géorgie, aux Etats-Unis. On le trouve également en Caroline du Sud, en Louisiane et dans le Mississipi. Plutôt rare dans la nature, c'est un arbre au port étalé, pouvant atteindre 25 m de haut. L'écorce est écailleuse, brun pâle à reflets grisâtre. Les rameaux de l'année ont une pubescence éparse et sont de couleur rouge-brun à pourpre. Ensuite, ils deviennent glabres et gris. Les bourgeons sont petits, brun rougeâtre, globuleux, glabres ou parfois pubescents.
description_generale
Ce chêne fut découvert en 1940 dans le comté d'Oglethorpe, en Géorgie, aux Etats-Unis. On le trouve également en Caroline du Sud, en Louisiane et dans le Mississipi. Plutôt rare dans la nature, c'est un arbre au port étalé, pouvant atteindre 25 m de haut. Il se rencontre sur les terres alluviales des lits de rivières et sur les berges. L'écorce est écailleuse, brun pâle à reflets grisâtre. Les rameaux de l'année ont une pubescence éparse et sont de couleur rouge-brun à pourpre. Ensuite, ils deviennent glabres et gris. Les bourgeons sont petits, brun rougeâtre, globuleux, glabres ou parfois pubescents.
fruit_commentaire
fruit_commentaire
Le gland est brun foncé, ovoïde, pubérulent à l'apex, long d'environ 1 cm, solitaire ou par paire, sur un pédoncule de 7 mm de long. La cupule couvre le tier du gland, ou un peu plus.
multiplication_commentaire
multiplication_commentaire
Semis de graines fraîches. Greffe à l'anglaise ou en incrustation sur Q. robur.
multiplication_type
multiplication_type
autre,greffe
Modifications de Oli le 23/01/2009 10:24 :  [Cette modification a été approuvée]
description_generale
2/114
description_generale
Ce chêne fut découvert en 1940 dans le comté d'Oglethorpe, en Géorgie, aux Etats-Unis. On le trouve également en Caroline du Sud, en Louisiane et dans le Mississipi. Plutôt rare dans la nature, c'est un arbre au port étalé, pouvant atteindre 25 m de haut. L'écorce est écailleuse, brun pâle à reflets grisâtre. Les rameaux de l'année ont une pubescence éparse et sont de couleur rouge-brun à pourpre. Ensuite, ils deviennent glabres et gris. Les bourgeons sont petits, brun rougeâtre, globuleux, glabres ou parfois pubescents.
exposition
exposition
lumière,soleil
feuillage_commentaire
feuillage_commentaire
Feuilles alternes, caduques, simples, étroitement elliptiques à oblancéolées, longues de 5 à 15 cm et large de 2 à 4,5 cm. La base est cunéiforme. Le bord est entier et sinueux. L'apex peut être, arrondi, obtus ou largement aïgu. La face supérieure est vert foncé, luisante. Le dessous est plus pâle, feutré et compte de 3 à 5 paires de nervures.Le pétiole est pubescent et long de 2 à 7 mm. Au débourrement, le feuillage présente une jolie couleur rouge. La couleur automnale est rouge également.
hauteur
0.00
hauteur
20.00
vernaculaire_fr_1
vernaculaire_fr_1
Chêne d' Oglethorpe
vernaculaire_fr_2
vernaculaire_fr_2
Oglethorpe oak

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2020 - Mention légales
48862173 visites uniques depuis le 01/07/2004, 1123 aujourdhui et 1122 en cours.