| S'inscrire !
La plante à l'affiche


Connexion membre
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Recherche dans l'index des plantes
Fagaceae
Zone USDA 7a
Une fiche proposée par Oli
Dernière modification le 28/08/2012 17:35
[ historique de la fiche ]
Quercus suber
chêne-liège, cork oak
 
Quercus suber, le chêne-liège, est originaire du sud de l'Europe et du nord de l'Afrique. On compte environ 600 espèces de chênes, réparties essentiellement dans l'hémisphère nord. La longévité de beaucoup de ces espèces est estimée à 250 ans et plus. Cet arbre possède souvent une couronne basse, arrondie, étalée en largeur. Les jeunes rameaux sont grisâtres et tomenteux. Avec l'âge, l'écorce devient très épaisse (30 cm) et profondément fissurée. Les bourgeons coniques-ovoïdes, bruns, sont alternes et agglomérés aux extrémités des rameaux. Ils font environ 2-3 mm de long.
Le liège est récolté tous les 7 ans : c'est le levage du liège. Après le prélèvement, le tronc est brun-rouge et ensuite une nouvelle couche de liège commence à se former. On prélève parfois aussi l'écorce située sur les branches les plus grosses.Le levage s'effectue toujours en été. Le démasclage consiste à enlever pour la première fois une enveloppe de liège. Il se fait quand l'arbre à environ 20 ans. Ce premier liège, cassant, n'est utilisable qu'en tannerie. Après le démasclage, le chêne-liège commence à produire un liège lisse, souple et usinable. Il faut entre 6 à 12 ans pour que se forme une couche de 3 cm. Le chêne-liège est un arbre qui pourra résister à des gels de l'ordre de -15°C, voire légèrement plus bas, et qui subira des dégats sur son feuillage à partir de -12°C environ. C'est un arbre que l'on pourra cultiver en zones USDA 8 et plus chaudes, et que l'on pourra tenter dans les situations abritées de zone 7. Les jeunes plantes étant plus sensibles.
  • Notons l'existence des cultivars suivants :
  • Q. suber 'Cambridge' A une couronne dense et arrondie. Sa rusticité est supérieure à l'espèce type.
  • Q. suber 'Sopron' Originaire de l'ouest de la Hongrie, c'est une sélection particulièrement rustique. Son feuillage est aussi plus foncé et plus brillant que l'espèce type.
  •  
    Les feuilles sont persistante, alternes, pétiolées, coriaces, ovales à ovales-oblongues, de 4 à 7 cm de long et 2 à 3 cm de large, entières ou munies de dents mucronées ou spinescentes, vert foncé dessus, gris blanchâtre et tomenteuses dessous. Elles ont entre 5-7 paires de nervures. Elles restent 2 ans sur l'arbre.
    Les fleurs apparaissent en fin mai-début juin, mâles et femelles sur la même plante. Les fleurs femelles sont solitaires et apparaissent aux aisselles des feuilles, tandis que les fleurs mâles sont disposées en châtons pendants.
    Les glands sont à maturation annuelle,courtement pédonculés, ovoides-oblongs, de 1,5 à 3 cm de long, avec une petite pointe velue sur le sommet et inséré de moitié dans leur cupule.
     
    Quercus suber requiert les expositions suivantes : lumière,soleil
    Cette espèce est réputée calcifuge.
    Champignons lignivores, maladie du charbon et maladie de l'encre.
     
    Catégorie - arbre
    Dimensions
  • Hauteur 20.00 m
  • Etalement 15.00 m
  • Températures minimales
  • La plante meurt à partir de -15.0 °C
  • Les parties aériennes sont atteintes à partir de -12.0 °C
  • Exposition - lumière,soleil
    Feuillage - persistant
    Floraison -
  • Couleur(s) : jaune,vert
  • Méthodes de multiplication - autre
  • Le semis peut se pratiquer au printemps, après stratification.
  • Toxicité
  • Pas de toxicité à signaler, ou toxicité indéterminée.
  •  

    Fournisseurs
    Quercus suber
    JEUNE Plant en motte 20/25 cm. - 6.00 €
    Planfor
    Quercus bicolor
    JEUNE Plant en motte 50/60 cm. - 15.00 €
    Planfor
    Quercus ilex Truffier
    TRUFFE NOIRE du Périgord / Tuber melanosporum. Plant truffier en motte. Mycorhization sous contrôle et licence INRA - 2000.00 €
    Planfor
    Quercus variabilis
    JEUNE Plant en motte 60/70 cm. - 15.00 €
    Planfor

    Les commentaires des utilisateurs

    Commentaire de Oli le 27/9/2005 : Rusticité de Quercus suber
    Vous avez en photo le chêne-liège champion de Belgique. Planté en 1991, il faisait en mai 2005, 10 m de haut et son tronc faisait 110 cm de circonférence.
    Il a perdu une seule fois l'entièreté de ses feuilles, pendant un hiver rigoureux (-20°C), mais au printemps suivant elles sont resorties comme si de rien n'était. Il présente aussi des fruits, mais ils n'arrivent pas à maturité.

    Commentaire de vmb3 le 12/10/2005 : Fruits comestibles
    les glands sont récoltés et consommés de façon courrante ici (Maroc) - Françoise

    Commentaire de capitola le 22/10/2008 : Au bonheur de nos amis les Singularis porcus!
    J'habite de fait dans un chêneraie qui sont très beaux car ils ont profité ces quinze dernières années des arrosages du jardin qui n'existait pas auparavant. C'est effectivement un arbre à la croissance rapide s'il a accès à l'eau. Son écorce recouverte de liège ainsi que ses formes tourmentées en font un élément décoratif du jardin ainsi que de la canopée nécessaire à certaines plantes. Les glands font le bonheur des nombreux sangliers qui labourent notre région et les feuilles coriaces sont récupérées par votre serviteur pour servir de paillage au pied des plantes. Leur décomposition est très lente mais leur rôle efficace car elles n'attirent pas les colonies de fourmis. Certains Q. suber très vieux et maintes fois brûlés sont de très grande taille. Beaucoup moins présent, le Q. ilex est également très décoratif. J'en ai un spécimen de bonne taille qui pousse relativement vite, aidé en cela par les arrosages environnants.

    Commentaire de CVP le 11/4/2009 :
    A priori sans problème en BZH. Le mien a 25 ans.

    Commentaire de nutforest le 22/8/2010 : les tannins de tous les glands sont toxiques
    La dose alimentaire de glands acceptable sans ennuis est grande chez le porc, moyenne chez la vache et faible chez l'Homme : il s'agit d'une diétotoxicité par tannage de la muqueuse des intestins (pas grave ponctuellement car les cellules intestinales se renouvellent spontanément tous les 2 jours) et par chelation de minéraux, comme le font tous les polyphénols alimentaires, qui sont de bons antioxydants dont on ne doit pas abuser quand même (vins nouveaux trop astringents). A overdose de glands (famines), on observe une hémolyse et des lésions rénales.
    Il faut donc cuire les glands à plusieurs eaux jetées si on n'a que ça à manger, ou avoir la chance de trouver les glands très doux produits par certains arbres, dont les fameux "ballouts" marocains dont parle Françoise plus haut, au goût de biscuit. Voir forum : GardenBreizh
    Ce chêne est bien plus exigeant en eau que le chêne vert très xérophile.




    Photos
    Photos de Quercus suber

    Quercus suber
    Quercus suber - Ajouté par Oli le 27/09/2005

    Quercus suber
    Quercus suber - Ajouté par Oli le 27/09/2005

    Quercus suber
    Quercus suber - Ajouté par Oli le 23/07/2007

    Quercus suber
    Quercus suber - Ajouté par Oli le 21/10/2008

    Quercus suber
    Quercus suber - Ajouté par Oli le 09/06/2010

    Quercus suber
    Quercus suber - Ajouté par Oli le 30/08/2011

    Quercus suber
    Quercus suber - Ajouté par Oli le 27/07/2013

    Quercus suber
    Quercus suber - Ajouté par Oli le 27/07/2013

    Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2014 - Mention légales - Contact
    46473850 visites uniques depuis le 01/07/2004, 952 aujourdhui et 951 en cours.
    Autres sites d'information nature : Tous les fruits | Plantes et botanique