| S'inscrire !
     
Informations complémentaires sur la photo :
Modèle d'appareil - DMC-FZ1000
Temps d'exposition - 1/125 s
Sensibilité - 160 ISO
Focale - 9 mm
Ouverture - f/2.8
Date de prise de vue - 2018-11-03 16:38:24
Cette photographie a été vue 22 fois.
Code à copier pour afficher une vignette de cette image...
... sur un site web, un blog ou un forum avec code HTML :

... sur un forum avec code BBCode :
Les fiches de plantes récemment publiées
- Arisaema ciliatum - Arisaema cilié
- Fuchsia microphylla ssp. microphylla - Fuchsia à petites feuilles
- Leucospermum muirii
Cette photographie, sans mention explicite de son auteur, Ben152, n'est pas libre de droits. Si vous souhaitez contacter l'auteur, le lien de contact est donné ci-dessous. Si cette photo vous semble en contradiction avec la charte du site, vous pouvez alerter un administrateur du site.
Vous devez être inscrit et identifié pour envoyer un message à l'auteur de cette photo. Une fois identifié, veuillez recharger cette page pour envoyer un message.
Alerter les administrateurs du site au sujet de cette photo.

Commentaire de Ben152
Espèce endémique à la Nouvelle-Calédonie
Les commentaires des utilisateurs

Commentaire de boliviana72
le 16/1/2019

superbe, cette plante me fait toujours rêver
 

Commentaire de Ben152
le 16/1/2019

merci ! :-)

Malheureusement en danger :

Oxera mycrocalyx est un arbuste endémique cauliflore parfois sarmenteux de sous-bois de forêt dense humide, connu uniquement de la région du Plateau de Dogny dans le centre de la Grande Terre de la Nouvelle-Calédonie.
L'espèce est en danger critique d'extinction. La population est localement abondante, mais sans régénération. Les principales menaces sont les feux et les espèces invasives : cochons (Sus scrofa) et cerfs (Rusa timorensis russa). Les cerfs endommagent les individus matures en se frottant ou en abîmant les troncs. Cette espèce n'est protégée par aucun code de l'environnement provincial et n'est présente dans aucune aire protégée. Cette espèce devrait bénéficier de mesures d'urgence de conservation in situ (suivi de la population viable, régulation des espèces invasives, protection de la population dans un périmètre délimité) et ex situ. La prospection de cette espèce au plateau de Dogny est nécessaire pour déterminer la taille de la population et mieux saisir les menaces. Il est recommandé d'informer la DSCGR (sécurité civile) sur la présence de l’espèce dans les zones concernées. Et une amélioration de la connaissance de l'espèce (maîtrise de la germination des graines) est aussi nécessaire pour la conservation ex situ.
 

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2014 - Mention légales - Contact
46473868 visites uniques depuis le 01/07/2004, 970 aujourdhui et 969 en cours.
Autres sites d'information nature : Tous les fruits | Plantes et botanique