| S'inscrire !
     
Les albums photo de lecroisee

vignette Sphagnum palustre - sa cultureSphagnum palustre - sa culture

bouton flèche gauchevignette Sphagnum palustrevignette Sphagnum palustre - sa culture
Informations complémentaires sur la photo :
Modèle d'appareil - PENTAX K100D
Temps d'exposition - 1/60 s
Sensibilité - 200 ISO
Focale - 33 mm
Ouverture - f/5.6
Date de prise de vue - 2007-08-11 09:26:28
Cette photographie a été vue 485 fois.
Code à copier pour afficher une vignette de cette image...
... sur un site web, un blog ou un forum avec code HTML :

... sur un forum avec code BBCode :
Les fiches de plantes récemment publiées
- Arisaema ciliatum - Arisaema cilié
- Fuchsia microphylla ssp. microphylla - Fuchsia à petites feuilles
- Leucospermum muirii
Cette photographie, sans mention explicite de son auteur, Lecroisee, n'est pas libre de droits. Si vous souhaitez contacter l'auteur, le lien de contact est donné ci-dessous. Si cette photo vous semble en contradiction avec la charte du site, vous pouvez alerter un administrateur du site.
Vous devez être inscrit et identifié pour envoyer un message à l'auteur de cette photo. Une fois identifié, veuillez recharger cette page pour envoyer un message.
Alerter les administrateurs du site au sujet de cette photo.

Commentaire de lecroisee
Tant pour la culture des plantes épiphytes que pour certaines plantes des tourbières, la Sphaigne est un élément utile.
Etant protégée dans la nature, sa culture et sa multiplication en bacs sont des éléments essentiels.
Pour ce faire, je prends des plaques multipots de 7x12 cases qui s'adaptent parfaitement dans une terrine.
Je mets de l'eau de pluie sur les deux tiers de la hauteur et je dépose 6 à 8 brins de Sphaigne par cellule, en veillant à ce que leur longueur leur permette d'entrer dans la cellule sans être entièrement noyés (environ 5 cm de long).
Cette culture devant se pratiquer en plein soleil, il est essentiel de surveiller le niveau d'eau de pluie.
Si la mousse venait à sécher, la disposer dans un endroit un peu protégé et bien l'arroser (toujours à l'eau de pluie !) pour l'hydrater à nouveau, ajuster le niveau dans la terrine et remettre au soleil une fois que l'eau de surface est absorbée.
Après quelques temps, les brins ont grandit et se sont multipliés, formant un coussin dense.
A ce moment, un repiquage peut être effectué, la base brunie des pousses pouvant servir dans un substrat pour plantes carnivores, orchidées, ...
Les commentaires des utilisateurs
Il n'y a pas encore de commentaires.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2020 - Mention légales
50213387 visites uniques depuis le 01/07/2004, 1382 aujourdhui et 1381 en cours.