| S'inscrire !
La plante à l'affiche


Connexion membre
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Recherche dans l'index des plantes
Musaceae
Zone USDA 7a
Une fiche proposée par lrey
Dernière modification le 15/05/2006 23:23
[ historique de la fiche ]
Musa basjoo
bananier du Japon, Japanese banana
 
Musa basjoo, le bananier du Japon, est originaire du sud-est Asiatique, et plus particulièrement de Chine (en particulier les régions du Yunnan, et du Sichuan), et s'est par la suite répandu au Japon, comme le suggère son nom vernaculaire (Même si il semble que Musa basjoo ne soit pas originaire de ce pays. Il a seulement été introduit). C'est un des bananiers capables de prospérer le plus au nord, puisque ces bananiers s'acclimatent dans de large zone d'Europe de l'Ouest, du nord des Etats-Unis, voire des régions clémentes du Canada. En hiver, les feuilles seront abîmées dès 0°C à -2°C, mais les pseudos-troncs résisteront à -7°C/-8°C, et les souches elles, moyennant une protection adéquate, passeront -15°C, voire plus bas, sans encombre.
 
Les bananes sont petites, avec une longueur de 5cm environ. Il est quelquefois relaté que les fruits de Musa basjoo sont consommées et appréciées dans leurs régions d'origines, sur les contreforts de l'Himalaya. Cette opinion n'est pas largement partagée, et les bananes du Musa basjoo ne sont pas en général qualifiées de comestibles. La raison de ce doute vient certainement que Musa basjoo est souvent confondu avec le bananier à fibres, Musa balbisiana. De toute façon, sous des latitudes plus septentrionales et notamment en France, ces bananes n'arriveront pas à maturité. On cherchera donc plutôt à cultiver le bananier du Japon pour ses grandes qualités ornementales et de résistance au froid.
 
Musa basjoo requiert les expositions suivantes : mi-ombre,lumière,soleil
 
 
Catégorie - vivace
Dimensions
  • Hauteur 7.00 m
  • Etalement 4.00 m
  • Températures minimales
  • La plante meurt à partir de -15.0 °C
  • Les parties aériennes sont atteintes à partir de -2.0 °C
  • Exposition - mi-ombre,lumière,soleil
    Feuillage - persistant
    Floraison -
    Méthodes de multiplication - rejet
  • La manière la plus simple de multiplier le bananier du Japon est de séparer les rejets qui émergent au pied du pseudo-tronc principal. On attendra en général que le rejet mesure au moins une quinzaine de centimètre avant de le détacher, en essayant de s'assurer que le rejet comporte des racines.
  • Toxicité
  • Pas de toxicité à signaler, ou toxicité indéterminée.
  •  

    Fournisseurs
    Musa basjoo
    PLANT en pot de 3 litres - Hauteur du plant: 60/80 cm - 24.50 €
    Planfor

    Les commentaires des utilisateurs

    Commentaire de maelig le 2/11/2004 : Ok en Bretagne Nord, mais abrité du vent!
    Pas de problème pour la culture de Musa basjoo dans ma zone, mais l'ennemi de ce bananier ici est le vent. En général ici on n'utilise pas de protections pour ce bananier, les températures côtières descendant rarement ou pas du tout en dessous de -6°C/-7°C (et -3°C/-4°C dans ma région proche). De beaux pieds de plus de 4m de haut à voir : dans le jardin du conservatoire botanique de Brest. Mais il y a des beaux pieds un peu partout chez les particuliers, dans le Finistère et les Côtes d'Armor. Je suis assez nouveau dans la culture de ce bananier, mais mes premiers essais sont concluants...

    Commentaire de BLONDY le 1/1/2007 :
    Les pseudo troncs résisteront à -7/-8°c si un dégel survient dans la journée. Cette fin d'année 2006 avec plusieurs jours sans dégel à seulement -4°c m'ont démontré que le pseudo-tronc ne résiste pas sans protection dans ces conditions. J'ai trouvé une partie des troncs complètement éclatés après cette période. Heureusement que la souche est plus résistante.

    Commentaire de doudou82 le 2/2/2007 : Résistance au froid
    En 85 année de forte gelée, mes basjoos ont resistés à --18°c pendant plus d'une semaine ! Ils avaient entièrement disparus et sont repartis de la souche en mai .
    Costaud le basjoo! Cette année là : les artichauds avaient gelés entierement , les figuiers aussi(eux étaient repartis),les lauriers sauces (eux aussi étaient repartis de la souche ).

    Photos
    Photos de Musa basjoo

    Musa basjoo
    Inflorescence de bananier du Japon - Ajouté par lrey le 30/10/2004

    Musa basjoo
    Détail d'une souche bien établie de bananier du Japon - Ajouté par lrey le 30/10/2004

    Musa basjoo
    Jeune rejet au pied d'un pseudo-tronc de bananier du Japon - Ajouté par lrey le 30/10/2004

    Musa basjoo
    Souche de bananier du Japon en bord de rivière - Ajouté par lrey le 30/10/2004

    Musa basjoo
    Musa basjoo - Ajouté par Oli le 12/11/2005

    Musa basjoo
    musa basjoo dans le pas de calais - Ajouté par bathynome le 08/09/2006

    Musa basjoo
    - Ajouté par fredo76 le 10/03/2007

    Musa basjoo
    Musa basjoo - Ajouté par Oli le 23/07/2007

    Musa basjoo
    Grande touffe de Musa basjoo - Ajouté par LapeneMichel le 26/10/2007

    Musa basjoo
    Musa basjoo - Ajouté par Oli le 01/11/2007

    Musa basjoo
    Musa basjoo - Ajouté par Oli le 01/11/2007

    Musa basjoo
    musa basjoo - Ajouté par PierreTH le 08/01/2008

    Musa basjoo
    Musa basjoo (photo, milieu du 19ème) - Ajouté par ravenala le 12/01/2008

    Musa basjoo
    - Ajouté par lyderic le 05/09/2008

    Musa basjoo
    - Ajouté par sergio38 le 07/12/2008

    Musa basjoo
    - Ajouté par benjy68 le 09/12/2008

    Musa basjoo
    Coucou, je repousse au printemps... - Ajouté par Exophile le 16/05/2010

    Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2014 - Mention légales - Contact
    46841227 visites uniques depuis le 01/07/2004, 928 aujourdhui et 927 en cours.
    Autres sites d'information nature : Tous les fruits | Plantes et botanique