| S'inscrire !
La plante à l'affiche


Connexion membre
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Recherche dans l'index des plantes
Arecaceae
Zone USDA 11
Une fiche proposée par lrey
Dernière modification le 19/01/2005 21:50
[ historique de la fiche ]
Cocos nucifera
cocotier, coconut palm
 
Cocos nucifera, le cocotier, est un des palmiers les plus connus, très certainement parce qu'il est très fortement associé dans l'imaginaire collectif à de grandes plages paradisiaques de sable fin. Il est vrai que ce palmier, originaire des îles du Pacifique (Mélanésie), s'est répandu dans la plupart des régions tropicales. C'est aussi le palmier qui donne les noix de coco, qui sont les grosses noix comestibles recouvertes d'une couche fibreuse, que l'on trouve sur les étals de fruits exotiques.
Le cocotier est un palmier purement tropical, qui a besoin d'une température annuelle moyenne d'au moins 20°C pour correctement croître et fructifier. C'est un palmier qui requiert également une hygrométrie forte et régulière. En zone tropicale, c'est un bel arbre d'ornement, mais il faut faire attention à la chute des noix de coco!
 
Les feuilles du cocotier sont persistantes, pennées, et mesurent de 4 à 6m de longueur. Les pétioles des feuilles sont dépourvus d'épines.
Le cocotier porte à la fois des fleurs mâles et femelles. Il existe deux groupes de cocotiers, qui sont soit autofertiles, soit qui nécessitent une pollénisation croisée.
la noix de coco est une grosse noix entouré d'une peau coriace et épaisse de couleur sombre, elle-même entourée d'une couche fibreuse. Les fruits ayant terminé leur croissance contiennent un liquide d'abord limpide puis trouble que l'on appelle lait de coco. Ce lait de coco est récupéré avant la maturité du fruit. On peut également consommer les noix de coco à maturité, fraiches. C'est alors la partie solidifiée de l'abumen, que l'on appelle coprah, que l'on consomme.
 
Cocos nucifera requiert les expositions suivantes : lumière,soleil
Le cocotier prospère dans des sols sableux et salés.
 
Dimensions
  • Hauteur 30.00 m
  • Etalement 8.00 m
  • Températures minimales
  • La plante meurt à partir de 10.0 °C
  • Les parties aériennes sont atteintes à partir de 10.0 °C
  • Exposition - lumière,soleil
    Feuillage - persistant
    Fruit - Comestible
    Méthodes de multiplication - semis
  • Le cocotier se multiplie par semis. Il suffit de disposer les noix de coco à la chaleur sur un substrat fin, légèrement recouvertes de ce substrat. La germination s'ensuit généralement rapidement.
  •  


    Les commentaires des utilisateurs

    Commentaire de Isa le 2/2/2005 : Jamais réussi en appartement!
    On le vend souvent en petit pot pour l'intérieur, mais je commence à douter que cela serve à quelque chose d'essayer de l'acclimater. Je n'ai jamais entendu parler de quelqu'un ayant réussi à en cultiver un plus de quelques années de suite (ce qui est déjà pas mal, les miens sont morts dans l'année.). Par contre, dans leur milieu naturel, quelle majesté! Dommage qu'ils ne poussent pas sur le littoral Méditerranéen ;-)

    Commentaire de greenboy le 10/9/2006 :
    Il faut croire bizarrement que Paris convient pas mal au cocos, moi ça fait pas encore 16 ans, mais j ai acheté il y a 6 ans un cocos chez ikea sans vraiment en chercher un d ailleurs mais juste parce qu il m'a séduit en le voyant, et il se porte a merveille depuis, il a bcp grandit (il doit faire un peu plus de 2m a vue d oeil), je ne l ai rempoté qu une fois au bout de deux ans pour un pot plus grand d environ 41 cm. je l arrose environ une fois ts les 10 jours (en fait quand j estime qu il a besoin d'eau et met un engrais liquide pour plantes vertes ts les 2/3 arrosages environ). je suis très surpris des témoignages des gens qui ne parviennent pas a les garder plus d un ou deux ans car je n'avais jamais eu une seule plante avant, je n y connaissais rien, je me suis juste renseigné aupres des truffaut et autres grandes surfaces de plantes notamment quand j ai voulu le rempoter pour apprendre quelques petits trucs, mais je ne suis en rien un jardinier même "d'appartement".
    Par contre j'en suis très fier car il trône dans mon salon et apporte un côté exotique tres sympa. J ai aussi demenagé et il a supporté le déménagement il y a maintenant deux ans. Seul petit truc peut être qui lui convient c'est que j ai toujours eu des apparts au dernier étage très très lumineux (baies vitrees pour le 1er et velux pour celui-ci), et une temperature de chauffage qui ne varie pas, le chauffage n est pas a fond mais je ne suis pas du genre a mettre deux couettes pour dormir meme en plein mois de decembre dc on va dire que l'appart reste a une moyenne de 18-19°C...
    Voilà juste ce petit message pour dire que c'est tout-à-fait faisable, peut-être que cela depend de son état a l'achat et de sa grandeur (le mien n etait pas immense mais pas minuscule non plus (je dirai 60 cm environ mais je n en suis meme pas sur tt ce que je sais qu il a vachement grandi depuis et qu il a atteind les 2 m de haut) j espere le garder longtemps comme cococlichy... a suivre... ;)

    Commentaire de Elian le 16/9/2006 : Lait de coco en cuisine
    A noter que le lait de coco utilisé dans la préparation de nombreux plats et en particulier la pina colada (un coktail à base de jus d'anana de rhum et...) et le fameux poisson cru à la tahitienne n'est pas le liquide qui se trouve dans la noix de coco, mais le résultat d'une longue préparation consistant à raper finement la pulpe de noix fraîche à la malaxer avec de l'eau et à extraire cette sorte d'émulsion par filtration.

    Commentaire de Elian le 17/9/2006 : Utilisation de la feuille en couverture
    La 1/2 feuille est tréssée en nattes ou niau qui servent à couvrir les faré (habitations traditionnelles) à la manière d'un toit en chaumes. Il lui faut une forte pente de 45 degrés afin de lui donner une bonne résistance aux vents violents. C'est un matériau aéré qui assure au fare, fraîcheur et isolation. Le niau, plus rustique d'aspect que le pandanus (autre feuille utilisée en couverture) coûte moins cher mais est moins résistant. La durée de vie d'une couverture en niau est en moyenne de 3 ans

    Commentaire de thiebaut le 19/8/2008 :
    Le mieux est de cultiver une coco élevée "à la dure", c'est-à-dire en milieu naturel, si possible défavorable. Croissance expresse garantie ! Le mien je l'ai récupéré en Martinique en plein milieu du canal de Sainte Lucie (à 5 km de la côte martiniquaise et à 8 km de la côte de Sainte Lucie : était-ce un "english" ou un " frenchie" ?) la racine pourrie et cassée et les feuilles rongées par le sel. Je l'ai ramené a Paris a Noël dans terreau plantes vertes , vaporisations quotidiennes et humidité de la motte entretenue avec grand soin (en fait la coco s'en fiche complètement de tout cela, c'est pour l'esthétisme car sinon les feuilles sont jaunes au lieu de vertes si ambiance sèche.) Depuis la coco nous a fait trois magnifiques feuilles et culmine à 25/30cm. l'hiver température oscillant entre 13°C (très grand minimum) et 25°C (très grand maximum) ; l'été dehors pour profiter de la pluie (C'est pas cela qui manque) en campagne (attentions aux pluies polluées à Paris : le mettre en terrasse dans les villes a l'abri de la pluie) températures "d'été" oscillant entre < 8°C à 25°C la nuit selon où j'ai été en France et < 15°C à > 35°C le jour toujours selon la région. Bonne chance !

    Commentaire de tomar le 13/11/2008 : Résistance au froid
    La résistance au froid indiquée sur la fiche est fausse, au moins pour certaines populations. Les cocos de Floride résistent à de petites gelées, surement vers -2/-3°C (presque -4°C à Naples en 2002, dans la zone des cocotiers du sud de la Floride) et des petites gelées se produisent occasionnellement même à Miami.
    Par contre la température moyenne annuelle est très élevée, c'est plutôt ça le facteur limitant pour les climats tempérés ou sub-tropicaux européens.
    C'est souvent le cas pour beaucoup de plantes venant du SE des Etats-Unis ou du SE de la Chine qu'on essaie d'acclimater chez nous, mais encore plus marqué pour les cocos qui sont des plantes vraiment tropicales. *** Réponse Laurent : les minimas indiqués caractérisent une température pour laquelle une partie raisonnable des échantillons arrivent tant bien que mal à survivre, indépendamment du lieu. Le type de record dont tu parles tient plus de l'anomalie qu'autre chose, le choix est de retirer cette mesure pour éviter que Cocos nucifera se retrouve classé en zone USDA 9b dans les listes, ce qui serait vraiment inexact, pour le coup. Maintenant, si tu arrives à me trouver des témoignages fiables de survie de cocotiers à des températures vérifiées de -2°C/-3°C (et pas contre des habitations ou des murs), on rajoutera l'information dans la partie commentaire ***




    Photos
    Photos de Cocos nucifera

    Cocos nucifera
    Une belle fructification de cocotier - Ajouté par lrey le 19/01/2005

    Cocos nucifera
    Pêcheur et cocotier en Martinique! - Ajouté par lrey le 19/01/2005

    Cocos nucifera
    Cocotiers sur une plage - Ajouté par lrey le 19/01/2005

    Cocos nucifera
    Cocotier sur un Motu à Bora Bora - Ajouté par tropicafleur le 30/05/2005

    Cocos nucifera
    Préparation de la noix fraiche pour boire - Ajouté par Elian le 06/01/2007

    Cocos nucifera
    Cocos nucifera - Ajouté par Oli le 13/02/2007

    Cocos nucifera
    Noix de coco - Ajouté par Oli le 13/02/2007

    Cocos nucifera
    Cocotier presque déraçiné par l'érosion - Ajouté par Oli le 13/02/2007

    Cocos nucifera
    Cocotiers - Ajouté par Oli le 13/02/2007

    Cocos nucifera
    Cocos nucifera 'Dwarf Malay' - Ajouté par Oli le 09/07/2007

    Cocos nucifera
    plage du queensland Australie - Ajouté par agrumo le 19/01/2008

    Cocos nucifera
    - Ajouté par benjy68 le 28/02/2010

    Cocos nucifera
    Cocos nucifera - Ajouté par Ben152 le 14/04/2010

    Cocos nucifera
    Cocos nucifera - Ajouté par Ben152 le 14/04/2010

    Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2014 - Mention légales - Contact
    46929027 visites uniques depuis le 01/07/2004, 790 aujourdhui et 789 en cours.
    Autres sites d'information nature : Tous les fruits | Plantes et botanique