| S'inscrire !
La plante à l'affiche


Connexion membre
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Recherche dans l'index des plantes
Cyperaceae
Zone USDA 8b
Une fiche proposée par lrey
Dernière modification le 07/01/2012 22:14
[ historique de la fiche ]
Cyperus alternifolius
papyrus à feuilles alternes, souchet à feuilles alternes, plante ombrelle, umbrella plant
 
Cyperus alternifolius, syn. Cyperus racemosus, est également appelé papyrus à feuilles alternes, souchet à feuilles alternes, plante-ombrelle ou plante ombelle. C'est une plante vivace semi-aquatique, originaire d'une région comprenant l'île de Madagascar, la Réunion et l'île Maurice. L'espèce-type peut atteindre de 0,80 m à 2 m, selon les conditions de culture.
Cette plante, proche parente du papyrus du Nil, (Cyperus papyrus) apportera une indéniable touche d'exotisme aux intérieurs ou aux jardins de climat doux. C'est d'ailleurs une plante plus résistante au froid que l'on ne l'imagine. Ses parties aériennes sont en effet capables de résister à des gels de -3°C à -5°C, et sa souche peut survivre à des gels de -6°C à -8°C, voire plus bas si le sol est suffisament drainant.
Il existe quelques variétés, dont :
  • var. gracilis - une variété aux dimensions plus réduites que celles de l'espèce type, et ne dépassant pas une soixantaine de centimètres.
  • var. gracilis 'Variegatus' - comme la var. gracilis, mais au feuillage strié de blanc.
  • 'Nana' - De stature encore plus réduite que C. alternifolius var. gracilis, cette sélection naine atteint 30 à 50 cm de hauteur.
  • 'Variegatus' - Comme son nom le suggère, cette sélection possède un feuillage panaché de blanc-crème.
 
Cette plante possède un feuillage persistant en climat doux, composé de longues tiges terminées par 10 à 20 bractées ressemblant à des feuilles étroites, réparties en involucres.
L'inflorescence ombelliforme est formée de 10 à 20 panicules de petites fleurs de couleur blanc-vert. Cette inflorescence apparait aux extrémités des tiges, au dessus des bractées.
 
Cyperus alternifolius requiert les expositions suivantes : mi-ombre,lumière,soleil
Bien que pouvant pousser en sol relativement sec et résister à des sécheresses passagères, Cyperus alternifolius apprécie grandement les sols humides en période de croissance. Il poussera également bien en sols détrempés, en bordure de mare ou de rivière par exemple. En atmosphère trop sèche, les tiges ont tendance à se déssécher rapidement.
 
Catégorie - vivace
Dimensions
  • Hauteur 0.80 m
  • Etalement 2.00 m
  • Températures minimales
  • La plante meurt à partir de -8.0 °C
  • Les parties aériennes sont atteintes à partir de -2.0 °C
  • Exposition - mi-ombre,lumière,soleil
    Feuillage - persistant
    Floraison -
  • Couleur(s) : blanc,vert
  • Méthodes de multiplication - bouture,rejet
  • Bien que cette plante puisse être multipliée par semis ou division de la souche, il est généralement beaucoup plus aisé et ludique de placer dans de l'eau une tige et sa rosette renversée. On pourra au besoin réduire les dimensions de la rosette en l'habillant avec une paire de ciseaux. Des racines apparaîtront rapidemment.
  • Toxicité
  • Pas de toxicité à signaler, ou toxicité indéterminée.
  •  

    Les commentaires des utilisateurs

    Commentaire de phieso le 1/5/2006 : Arrosage
    Bonjour, j'ai un papyrus depuis maintenant 2 ans et je l'arrose 1 fois tous les 2 jours. Je conseille de le faire arroser par quelqu'un si vous partez plus d'une semaine. Sinon, il ne mourra sans doute pas mais risque de souffrir et voir ses feuilles jaunir.

    Commentaire de ptivince le 31/7/2006 :
    Bonne rusticité, résiste à Orléans en condition plein sud... Les parties aériennes gèlent mais il repousse tous les printemps et n'a rien à envier à ceux plantés dans le sud ! (mais je nen ai jamais vu en campagne ou il fait toujours plus froid qu'en ville alors attention tout de même !)

    Commentaire de Elisa-Landes le 17/4/2008 : Très belle plante mais envahissante
    Bonjour, je viens de me rendre compte que j'en ai plein mon jardin dans une partie où 5 ou 6 mois de l'année c'est un véritable marécage. Elle ne gèle pas, et se propage à vive allure à cet endroit du terrain... donc il faut qu'elle soit vraiment en terrain inondé et elle supporte très bien le climat des Landes. Elisa

    Commentaire de eron2foi le 20/8/2008 : papyrus au bain-marie
    J'ai des papyrus qui se trouvent très bien d'être dans un pot (troué au fond), lui-même immergé dans un seau d'eau et je fais le niveau aussi souvent que nécessaire. Développement rapide à l'intérieur et encore plus à l'extérieur aux beaux jours (toujours au bain-marie bien surveillé). On fait des boutures avec les tiges qui poussent au sommet de l'inflorescence : couper la bout de la tige, éliminer toute la fleur et mettre la petite tige dans l'eau, elle va raciner rapidement.

    Commentaire de thiebaut le 19/2/2010 :
    Le mien est en bac à réserve. Je rempli le bac à raz-bord toutes les trois semaines. Et il pousse très rapidement. Je le rentre aux gelées. Bientôt le bac sera trop petit.

    Commentaire de Ascalaphe le 14/7/2010 :
    J'en ai eu un qui a résisté à un hiver dans la Nièvre en rase campagne, dans un sol détrempé (bord de bassin). Il a périclité par la suite, et l'hiver suivant l'a achevé.

    Photos
    Photos de Cyperus alternifolius

    Cyperus alternifolius
    Cyperus involucratus (= C. alternifolius) - Ajouté par Oli le 18/07/2008

    Cyperus alternifolius
    cyperus - Ajouté par fredvar le 27/12/2009

    Cyperus alternifolius
    Cyperus alternifolius - Ajouté par Oli le 14/02/2010

    Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2020 - Mention légales
    47853024 visites uniques depuis le 01/07/2004, 1527 aujourdhui et 1526 en cours.