| S'inscrire !
La plante à l'affiche


Connexion membre
Pseudo

Mot de passe


Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !

Recherche dans l'index des plantes
Rosaceae
Zone USDA 8a
Une fiche proposée par lrey
Dernière modification le 22/04/2012 17:00
[ historique de la fiche ]
Eriobotrya japonica
néflier du Japon, bibace, loquat
 
Le néflier du Japon est un petit arbre extrêmement intéressant pour l'amateur de plantes exotiques en zone 8a et plus. C'est un arbre très décoratif aux longues feuilles persistantes, qui, dans les zones plus chaudes (9b et au delà) donne des fruits très appréciés. En effet, les fleurs et les fruits sont moins résistants au froid que l'arbre lui-même, et en dessous de -3°C à -5°C, l'arbre ne pourra pas fructifier.
Même si les fruits sont parfaitement comestibles et appréciés, les noyaux sont toxiques. Enfin, il ne faut pas confondre le néflier du Japon et le néflier commun (Mespilus germanica), qui lui est un arbre à feuillage caduque, et aux fruits arrondis se consommant blets. Le néflier du Japon compte plusieurs cultivars. En voiçi quelques uns :
  • 'Advance' - Très bons fruits. Port compact.
  • 'Blush' - (= 'Red Blush'). Vigoureux. Résistant aux maladies.
  • 'Champagne' - Fruits pyriformes, à chair blanche et juteuse. Voir aussi la fiche correspondante.
  • 'Christmas' - Floraison précoce.
  • 'Early Red' - Fruits rouge-orange, précoces, bien sucrés. Voir aussi la fiche correspondante.
  • 'Gold Nugget' - Gros fruits jaune-orange, très parfumés.
  • 'Mac Beth' - Nombreux gros fruits, parfumés, à chair blanc-crème.
  • 'Oliver' - Sélection américaine originaire de Floride.
  • 'Tanaka' - Autofertile. Gros fruits jaune-orange à chair orange, tardifs. Il serait également plus rustique. Voir aussi la fiche correspondante.
  • 'Thale' - Fruits de maturation tardive, à chair jaune. Voir aussi la fiche correspondante.
  • 'Variegata' - Originaire du Japon. Croissance plus lente et plus faible. Feuille marginées et tachetées de blanc-crème.
  • 'Yukige' - Originaire du Japon, son nom signifie "la fonte des neiges". Feuilles irrégulièrement marginées et panachées de blanc, vert et gris. De forme irrégulières, elles sont aussi ridées et rugueuses.
  •  
    Les feuilles sont longues (jusqu'à une trentaine de centimètres environ), persistantes, légèrement dentées et coriaces. La face inférieure des feuilles est duveteuse, avec des nervures apparentes.
    Les fleurs, comme d'autres parties de l'arbre, sont en partie recouvertes d'un duvet, comme le suggère le nom de genre du néflier du Japon (erion vient du grec laine). Ces fleurs sont petites, de couleur crème, assez insignifiantes, et regroupées en grappes, comme le suggère d'ailleurs encore le nom de genre du néflier du Japon (botrys signifiant grappe). Elles sont odorantes, ce qui est bienvenue dans le jardin lors de la floraison, qui survient entre la fin de l'automne et le milieu de l'hiver. Ces fleurs sont sensibles au gel, et sont atteintes à partir de gels de -3°C.
    Les nèfles du Japon sont des fruits arrondis et font 5 à 6cm de diamètre, avec une peau de couleur jaune à orangé selon les variétés. Ils sont juteux, acidulés, et rafraichissants. Les deux problèmes majeurs avec ces fruits, par ailleurs très bons, sont d'une part la présence de gros noyaux dans le fruits qui laissent peu de place à la chair, et d'autre part la fragilité du fruit, qui rend difficile sa commercialisation à large échelle. Néanmoins, pour l'amateur de fruits vivant dans une zone adaptée, le bibacier est un fruitier de choix.
     
    Eriobotrya japonica requiert les expositions suivantes : lumière,soleil
    Le néflier du Japon s'accomode de sols assez divers, mais préfèrera une terre drainée et riche, pas trop calcaire.
    La tavelure peut poser un problème. De plus, dans les zones de culture fruitière du néflier du Japon, la mouche des fruits s'attaque aux bibaces. Enfin, le néflier du Japon, comme beaucoup de plantes de la famille des Rosaceae, peut être victime du feu bactérien. De part la sensibilité au gel des fleurs, et leur période de floraison, ce risque n'est néanmoins a priori pas trop élevé.
     
     
    Catégorie - arbre
    Dimensions
  • Hauteur 8.00 m
  • Etalement 5.00 m
  • Températures minimales
  • La plante meurt à partir de -12.0 °C
  • Les parties aériennes sont atteintes à partir de -10.0 °C
  • Exposition - lumière,soleil
    Feuillage - persistant
    Floraison -
  • Floraison odorante
  • Fruit - Comestible
    Méthodes de multiplication - greffe,marcotte
  • Le semis de néflier du Japon est très facile à réaliser pour peu que l'on possède des noyaux frais. Beaucoup de néfliers du Japon d'ornement sont obtenus de cette manière. De même, beaucoup de jardiniers amateurs des zones Méditerranéennes possèdent des bibaciers de semis, donnant souvent des fruits petits mais bons. Néanmoins, il existe beaucoup de cultivars de néfliers du Japon, et, à ce titre, la multplication de ces variétés nécessite un greffage. De plus, le greffage sur cognassier ou sur franc d'aubépine permet de réduire le développement de l'arbre tout en améliorant les qualités gustatives des fruits. Les semis de néflier du Japon servent également souvent de porte-greffe.
  • Les fruits contiennent un à plusieurs gros noyaux. Pour effectuer des semis, il faut impérativement utiliser des noyaux frais.
  • Toxicité
  • Attention, cette plante contient des parties toxiques.
  •  

    Fournisseurs
    Sophora japonica
    JEUNE Plant en motte 40/50 cm. - 6.00 €
    Planfor
    Azalea japonica 'Sachsenstern'
    JEUNE PLANT en godet - Hauteur du plant: 10/15 cm. - 9.50 €
    Planfor
    Azalea japonica 'Waard's Ruby'
    Lot de 4 azalées en godet - Hauteur du plant: 10/15 cm. - 26.00 €
    Planfor
    Camellia japonica MARGARET DAVIS
    Plant en pot - Hauteur du plant: 25 cm. - 18.50 €
    Planfor

    Les commentaires des utilisateurs

    Commentaire de maelig le 11/10/2004 : Fructification sur la frange côtière de Bretagne Nord.
    J'ai observé que pas mal de néfliers du Japon fructifient relativement souvent dans les côtes d'Armor si ceux ci ne sont pas trop loin du rivage (bien abrités des vents et des embruns tout de même!). Exemple : plusieurs sujets adultes (5m et plus) fructifient chaque année à Plestin-Les-Grèves, Perros-Guirec, et à Brest (jardin botanique). Dans mon jardin (Côtes d'Armor), un jeune néflier du Japon fructifie, avec quelques nuits à -3°C chaque hiver. (il est très bien abrité du vent contre un mur).
    Par contre, à l'intérieur des terres, je pense que le néfier du Japon ne fructifiera qu'exceptionnellement!

    Commentaire de Isa le 12/10/2004 : Pas de fruits au nord de la région Marseillaise
    Dans mon village au nord de Marseille, mes voisins ont un néflier du Japon imposant, mais je n'ai jamais observé de fruits. (Les températures hivernales descendent vers -6°C/-7°C)

    Commentaire de paul_78 le 14/10/2004 : Il n'est pas rare d'en trouver en Région Parisienne
    J'ai été étonné, en y faisant attention, au nombre de néfliers du Japon dans les jardins de banlieue Parisienne. Notamment du côté d'Issy-les-Moulineaux, où j'en ai compté une demi-douzaine dans une seule rue! Je pense que l'effet de voisinage doit y jouer ("oh! mais c'est beau ce que vous avez là, c'est quoi?"). Ils se portent bien visiblement, mais ça m'étonnerait qu'on ait des fruits ici! Cet arbre est dans ma liste des plantations de l'année prochaine!

    Commentaire de enez-vaz le 15/10/2004 : Pas de fruits
    Planté depuis de nombreuses années à l'Île de Batz, il n'a jamais fructifié, sans doute la présence trop proche de la mer ou alors l'effet du vent. Il est exposé au sud contre un mur et subit donc les tempêtes d'hiver ! A deux pas mon Drymis devient parfois caduc l'hiver!
    Mais le feuillage est sympa, peut-être un jour pourrai-je en goûter les fruits.

    Commentaire de nicolas9 le 25/10/2005 : Bibacier en picardie
    J'ai un bibacier issu de semi, exposé au sud, il se porte bien et resite à des températures occasionelle de l'ordre de -10°c. Il resiste trés bien au calcaire, là où un fatsia, n'a pas résisté. Depuis l'été 2004, je m'amuse à le greffer sur des aubépines et depuis j'ai déja, trois nouveaux bibaciers, dont l'exposition est plus froide. A suivre! nicolas9

    Commentaire de basket24 le 10/2/2006 : Plant de 7 ans issus de semi, en Suisse, z. 6b
    L'autre jour, j'ai vu un Eriobotrya japonica dans un jardin, à Fribourg en Suisse. (680 m d'altitude) J'ai demandé aux propriétaires, d'origine portugaise, quel était l'histoire de cette plante. La personne m'a dit qu'un noyau avait dû être jeté et que la plante a germé et cela fait 6-7 ans que le néflier grandit au jardin, près d'un mur. Il a dû survivre à des température de près de -20 °C durant pas mal de temps.. Ces deux derniers hivers ont été particulièrement froid.. Il n est JAMAIS protégé! Mais pas de fruit à l'horizon

    Commentaire de jungle le 30/7/2006 :
    Bonjour ! Cela fait deux ans que j'ai planté à Bordeaux mes Eriobotrya (greffés), et j'ai eu cette année une récolte de fruits à ne plus savoir qu'en faire, malgré une chute de température nocturne à -8°C en janvier.
    En plus, les fleurs ont un léger parfum de vanille, à une période où le reste du jardin est plutôt endormi. Derniers avantages : ça pousse vite et ça résiste à la sècheresse. Bref, pour moi, c'est la haie idéale ! Véro

    Commentaire de ptivince le 5/8/2006 :
    A Orléans ils deviennent de très grands arbres pour certains sujets et fructifient régulièrement.

    Commentaire de Pierre-JeanL le 29/5/2007 :
    En Ile-de-France on peut parfois avoir des fruits... Ma soeur habite en ce moment à Lagny sur marne et il y a un bibassier tout contre l'immeuble et quelques personnes en profitent au printemps pour cueillir ses fruits oranges. Les autres personnes ne font que regarder car elles ne savent pas que ce c'est ! Sinon j'ai fait des semis et ça pousse bien. La greffe n'est pas obligatoire. Une telle plante en Île-de-France c'est sympa. Pierre-Jean

    Commentaire de Sioux le 13/6/2007 : Néflier du Japon
    J'ai depuis 1990 un néflier du Japon. Il donne des fruits depuis 1992. Cette année l'arbre est bien chargé. Les fruits sont pour la première fois bien gros. Lieu de la plantation : 84500 BOLLENE. Aujourd'hui nous faisons la cueillette pour les confitures.

    Commentaire de Djameldz le 30/8/2007 : Bibaces ou nèfles
    Les bibaces ou nèfles sont très communes en Algérie. Ce fruit est très apprécié par la population. Les chmaps de nèfles s'étendent à plusieurs milliers d'hectares. L'arbre est robuste mais ne permet aucune autre culture intermédiaire du fait de la persistence de son feuillage. Sa consommation provoque une diarrhée chez les jeunes enfants au tout début de la saison sans aucune gravité: une sorte de laxatif naturel...
    Je me permet de livrer une opinion tout à fait personnelle : Je classe ce fruit au top ten de tous les fruits ! Il est savoureux , raffraichissant et délicieux par dessus tout! Il pousse très facilement en Algérie : il vous suffit de manger le fruit et de jeter les noyaux dans une terre meuble... Quelques mois suffisent pour voir un petit arbuste pousser ... La deuxième année l'arbre produit quelques fruits !

    Commentaire de tomar le 4/5/2008 : A planter presque partout
    Plus rustique qu'indiqué (probablement au moins jusqu'à -15°C), on en trouve des specimen de plus de 20 ans au jardin botanique de Strasbourg et qui portent des fruits (mais pas tous les ans). J'en ai plusieurs exemplaires, issus de graines, plantés près d'un mur en pleine terre en Alsace, qui ont résisté sans aucun dégât aux 5 derniers hivers.

    Commentaire de franckm le 23/10/2008 : Les fruits portent bien leur nom
    Pour moi, le néflier reste avant tout ornemental. Il fructifie beaucoup et sans problème à Toulouse. Ceci dit, je ne partage pas l'opinion de Jamel qui le classe dans le "top ten" des fruits ! (ou alors il n'a pas essayé d'autres fruits). Mon néflier est greffé pour la production fruitière. Les fruits sont, il est vrai, plus gros que les plants issus de semis. Mais lorsqu'on retire la peau charnue, désagréable en texture, et les noyaux, il ne reste plus beaucoup de pulpe à se mettre sous la dent. Celle-ci n'est pas désagréable si goûtée à maturité : juteuse, à mi-chemin entre un goût de pomme et d'abricot, mais jamais très sucrée. Mais un peu trop tôt c'est acide et âpre, un peu trop tard ... c'est trop tard ! Les fruits tombent facilement au sol avant maturité par vent d'Autan ... Bref c'est pas le top. Néanmoins bon arbre d'ornement.

    Commentaire de micmamix le 14/6/2009 : Fruits en région parisienne
    Nous sommes à Colombes en banlieue parisienne et nous avons des fruits malgré le rude hiver 2008-2009 et ils sont d ailleurs très bons. C'est un mélange entre le goût du kiwi et du citron. Le feuillage reste tous l'hiver et c'est très agréable.

    Commentaire de nutforest le 20/10/2010 : fructification malgré moins 7°C durable dans le 22
    Très bonnes récoltes en Août et septembre sur la côte Nord bretonne malgré des froids prolongés ces derniers hivers (et pas toujours à l'abri du vent). Il faut un sol frais pour que l'arbre se développe bien et fructifie.




    Photos
    Photos de Eriobotrya japonica

    Eriobotrya japonica
    Inflorescence en grappes duveteuse - Ajouté par lrey le 15/08/2004

    Eriobotrya japonica
    Fruits mûrs de bibacier - Ajouté par lrey le 16/08/2004

    Eriobotrya japonica
    Feuillage et inflorescence de bibacier - Ajouté par lrey le 16/08/2004

    Eriobotrya japonica
    Détail d'une fleur - Ajouté par lrey le 16/08/2004

    Eriobotrya japonica
    eriobotrya japonica de 20 ans - Ajouté par henryeynaud le 25/11/2004

    Eriobotrya japonica
    bibacier sous la neige! - Ajouté par nicolas9 le 25/02/2005

    Eriobotrya japonica
    Bibaces en devenir... - Ajouté par Zika le 12/05/2005

    Eriobotrya japonica
    Détail des feuilles - Ajouté par Zika le 12/05/2005

    Eriobotrya japonica
    Eriobotrya japonica - Ajouté par Oli le 12/11/2005

    Eriobotrya japonica
    nèfles - Ajouté par gilda83 le 25/05/2006

    Eriobotrya japonica
    - Ajouté par iffick le 25/10/2006

    Eriobotrya japonica
    bibacier en fleurs - Ajouté par iffick le 25/10/2006

    Eriobotrya japonica
    Eriobotrya japonica - Ajouté par HIBOU le 16/11/2007

    Eriobotrya japonica
    Neflier - Ajouté par rv22 le 21/01/2010

    Eriobotrya japonica
    Eriobotrya japonica - Ajouté par palmo le 24/02/2011

    Eriobotrya japonica
    Eriobotrya japonica - Ajouté par Oli le 27/07/2013

    Eriobotrya japonica
    Eriobotrya japonica : jeune plant - Ajouté par Oli le 18/08/2013

    Eriobotrya japonica
    Eriobotrya japonica - Ajouté par Oli le 19/09/2016

    Eriobotrya japonica
    Eriobotrya japonica (Sicile) - Ajouté par Lidine le 11/11/2017

    Eriobotrya japonica
    Eriobotrya japonica (Sicile) - Ajouté par Lidine le 11/11/2017

    Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2014 - Mention légales - Contact
    45240489 visites uniques depuis le 01/07/2004, 602 aujourdhui et 57 en cours.
    Autres sites d'information nature : Tous les fruits | Plantes et botanique