| S'inscrire !
     
Les albums photo de FBEC

vignette Blechnum magellanicum dans la natureBlechnum magellanicum dans la nature

bouton flèche gauchevignette Blechnum magellanicumvignette Blechnum magellanicum dans la naturevignette Blechnum magellanicum dans les Pyrénéesbouton flèche droite
Informations complémentaires sur la photo :
Cette photographie a été vue 909 fois.
Code à copier pour afficher une vignette de cette image...
... sur un site web, un blog ou un forum avec code HTML :

... sur un forum avec code BBCode :
Plantes en rapport avec cette photo
- Ribes magellanicum - groseiller de Magellan
Cette photographie, sans mention explicite de son auteur, FBEC, n'est pas libre de droits. Si vous souhaitez contacter l'auteur, le lien de contact est donné ci-dessous. Si cette photo vous semble en contradiction avec la charte du site, vous pouvez alerter un administrateur du site.
Vous devez être inscrit et identifié pour envoyer un message à l'auteur de cette photo. Une fois identifié, veuillez recharger cette page pour envoyer un message.
Alerter les administrateurs du site au sujet de cette photo.

Commentaire de FBEC
Blechnum magellanicum, vit en Patagonie (de 0 à 2200 m) jusqu'à Ushuaia, ainsi qu'aux Iles Malouines. Nous n'avons pas d'infos très précises pour la résistance au froid en jardin en Europe, mais les températures minimales enregistrées à Ushuaia sont de -21°, celle de Puerto Mont de -16°c et celles des Malouines de -11°c. Cela fait de B Magellanicum la fougère arborescente théoriquement la plus résistante au froid.
Pour notre part, nous l'avons testée, sans protection, en jardin aux pieds des Pyrénées, les feuilles roussissent un peu vers -7°c à -8°c, comme nos fougères locales. Au printemps les feuilles de l'été précédent sèchent et une couronne de nouvelles feuilles se forme. Les feuilles sortent toutes en même temps, mais quelques unes sont plus tardives et sortent tout au long de l'été.

Blechnum magellanicum est une fougère arborescente de petite taille (max 1,5 m), les feuilles sont rigides comme un Cycas revoluta dont elle prend l'aspect. Blechnum magellanicum est de toute évidence beaucoup plus résistante au sec que les Dicksnonia et les Cyatea.
Les commentaires des utilisateurs
Il n'y a pas encore de commentaires.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © 2004-2020 - Mention légales
49697663 visites uniques depuis le 01/07/2004, 2634 aujourdhui et 1735 en cours.